Détails des taux en région - janvier 2015

Les taux en région : beaucoup de bons élèves

9 jan. 15

Contact médias - Relations presse immobilier
Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Les prêts immobiliers sont partout attractifs en ce début d’année. L’écart entre les régions traditionnellement chères et les plus attractives s’est encore réduit : seulement 30 points de base sur 20 ans, par exemple, et plus une seule région ne dépasse le taux fixe de 3% sur 25 ans !

Les prêts immobiliers sont partout attractifs en ce début d’année. L’écart entre les régions traditionnellement chères et les plus attractives s’est encore réduit : seulement 30 points de base sur 20 ans, par exemple, et plus une seule région ne dépasse le taux fixe de 3% sur 25 ans ! La carte des taux régionaux laisse néanmoins apparaître un clivage entre une petite moitié nord, plus chère (à l’exception de l’Ile-de-France) et une grande moitié sud, plus avantageuse (à l’exception de la Corse).

Les régions les moins chères. Rhône-Alpes et PACA sont rejoints, ce mois-ci, dans le peloton de tête par Midi-Pyrénées et les Pays de la Loire. Sur 10 ans, c’est Rhône-Alpes qui l’emporte (1,50%), d’une courte tête devant Languedoc-Roussillon (1,52%), toujours bien placé. Sur 15 ans, Midi-Pyrénées vire en tête (1,95%), devant Languedoc Roussillon (1,99%). Sur 20 ans, Pays de la Loire PACA et Rhône-Alpes sont ex-aequo (2,20%). Sur 25 ans, ce sont les Pays de la Loire qui dominent nettement, à 2,40%, soit 55 points de base de moins que les régions les plus chères.

Les régions les plus chères. L’insularité renchérit le crédit… Réunion et Corse sont, encore une fois, en fin de classement. Elles y sont rejointes, sur dix ans, par la Normandie, Haute et Basse, réunies pour la circonstance avec un taux de 1,87%, soit 37 points de base de plus que Rhône-Alpes. A l’autre extrémité des durées, sur 25 ans, ce sont l’Alsace et la Lorraine qui ferment la marche, accompagnées de la Corse et de la Franche-Comté. 

plan du site mentions légales haut de la page