Communiqué de presse REI Wikibuilding

Bois et « Wikibuilding » : la symbiose parfaite selon Paul Jarquin, président de REI France

2 fév. 15

Contact média - Relations presse Immobilier
Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Croisement de l'architecture en open source, des possibilités offertes par le bois et du travail en réseau de l'économie numérique, le « Wikibuilding » fait partie des projets rendus à la Mairie pour «Réinventer Paris ».

Bois et « Wikibuilding » : la symbiose parfaite

selon Paul Jarquin, président de REI France

 

Une première application concrète proposée sur la ZAC Masséna

 

Croisement de l'architecture en open source, des possibilités offertes par le bois et du travail en réseau de l'économie numérique,
le « Wikibuilding » fait partie des projets rendus à la Mairie pour «Réinventer Paris ».

 

Le Wikibuilding, c’est « réussir l’hybridation de toutes les opportunités méthodologiques du numérique
(méthodes agiles, conception itérative et réflexive, réversibilité, pivots…) avec un passage à l’échelle architecturale et urbaine ».

 

Paul Jarquin, président de REI France, et l’architecte et entrepreneur du numérique Alain Renk, HOST architects et la start-up UFO,
en proposent une application concrète sur le lot M5A2 de la Zac Masséna, à quelques minutes à pied de la Grande Bibliothèque et des futures 1000 start-up de la Halle Freyssinet.
Il s'agit de l'un des sites qu'Anne Hidalgo a mis dans l'appel à projets  « Réinventer Paris ». On peut y construire entre 8.000 à 11.000 m² suivant les options.

 

Jarquin et Renk prévoient de concevoir et réaliser un bâtiment en open architecture.  A partir d’un design adaptatif, inspiré du monde du logiciel, les futurs occupants, les financeurs, les architectes, les start-ups et même les habitants, pourront intervenir et adapter l'immeuble aux usages, aux besoins ou même aux expérimentations. Ce projet totalement innovant est facilité par le matériau utilisé : le bois. Matériau écologique, bien sûr, mais surtout extrêmement adaptable et transformable, très rapide à travailler.

 

Pour construire ce bâtiment, le projet d’architecture dessiné par HOST répondra aux contraintes habituelles avec une couche supplémentaire :
la conception sera rendue collaborative avec les outils d’intelligence collective de UFO. Ensuite, les mises à jour seront permanentes,
car les aménagements intérieurs seront modulaires, modulables et évolutifs. Pour relever ce défi, la chaine numérique (BIM) sera continue depuis les esquisses
jusqu’à la fabrication digitale puis prolongée lors des phases de commercialisation. Des logiciels seront développés spécialement par UFO avec un haut degré d’interaction,
comme l’application unlimited cities qui a été primée par la commission européenne et qui est disponible sur iPad pour l’aménagement de villes.

 

L'ensemble des plans et des expérimentations étant en « open source », chacun pourra y puiser et exploiter, améliorer ou expérimenter.
C’est-à-dire que d’autres architectes et investisseurs pourront reproduire des Wikibuilding en améliorant le concept s’ils acceptent aussi
que leurs idées soient diffusées et  reproductibles gratuitement.

 

Dès le chantier, ce Wikibuilding sera un lieu d'expérimentation ouvert à l'école contigue d'architecture de Paris - Val de Seine, ainsi qu’à d’autres écoles et chercheurs.
Le Wikibuilding pourra devenir en partie hôtel, lieu de travail, appartement, espace de travail partagé, studio de prise de vue ou de mode, magasins, lieu de fêtes,
show room éphémère, boite de nuit, restaurant, librairie...

 

Un projet, en tout cas, qui va dans le sens de l'innovation souhaitée par la maire de Paris

plan du site mentions légales haut de la page