< >

Habiter dans le neuf, Place Bellecour à Lyon !

26 mar. 15

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

OGIC construit 85 logements neufs au cœur de l’îlot urbain libéré par l’Université Catholique de Lyon

Le « 31 Place Bellecour », nouveau programme immobilier lancé par le promoteur OGIC, comprend deux volets :

- la rénovation des bâtiments à caractère historique donnant sur la Place Bellecour et plusieurs rues adjacentes ;

- l’édification d’un immeuble résolument contemporain qui s’intègre parfaitement au centre de l’ensemble immobilier qu’occupait précédemment l’Université Catholique de Lyon (UCLy).

 

« La construction d’un immeuble neuf à destination résidentielle remplacera avantageusement le bâtiment ancien, en partie construit en 1958 et en 1970 et de moindre intérêt patrimonial, qui sera entièrement démoli. Le nouvel immeuble, lumineux et d’une élégance rare, sera élevé sur un niveau de sous-sol destiné au stationnement des véhicules. », déclare Emmanuel LAUNIAU, président du Directoire OGIC

 

Une architecture contemporaine au cœur d’un site historique

 

Ce bâtiment neuf, en cœur d’îlot, inscrit le site dans l’ère moderne. Il dispose d’une architecture innovante où  le  verre  et  la  lumière  construisent  précisément  les  espaces. Ce bâtiment à la volumétrie  très  simple  contraste  avec  les  formes  plus  complexes  des  bâtiments existants en pierre. L’architecte Jean-Jacques Ory a joué avec le verre, opaque, teinté ou transparent, pour offrir  une  double  peau à l’édifice tout en protégeant  les  espaces  extérieurs. 

 

« Aujourd’hui, les  gens  veulent  de  la  lumière  et  de  la  transparence,  ce  que  le verre permet de leur offrir. Ce matériau apporte un standing contemporain par son aspect et ses qualités visuelles. De plus, son épaisseur et sa dimension lui concèdent de grandes capacités d’isolation acoustique et thermique ainsi qu’une très grande résistance à l’usure », précise Jean-Jacques Ory.

 

Trois « belles cours ». Typique  de  l’esprit  lyonnais,  le  site  est  ponctué  par  trois  cours  intérieures  intimistes. Ces petits jardins raffinés font écho à la Place Bellecour, s’inspirant de ses tonalités  aux  dominantes  blanches  et  rouges. Chaque cour se décline indépendamment :

 

> La cour principale prend l’allure d’un jardin blanc, au dallage clair et aux plantes à floraison blanche rehaussée par le vert des feuillages. Ce lieu se veut un véritable hymne au bien-être.

 

> En  cour  centrale,  un  jardin  d’agrément  rouge,  variant  de  l’écarlate  au  pourpre,  dynamise l’espace.

 

> Enfin, la cour d’honneur met en scène les serrureries et le fronton de l’ancien Hôtel de Juys, dans un esprit minéral avec un tapis de pierre claire accueillant quelques arbres en pot.

 

Des appartements calmes, design et lumineux

 

Destiné à l’accession à la propriété, l’immeuble neuf comprendra 85 logements, du studio au T5, et 4 locaux professionnels en rez-de-chaussée. Pensés  dans  les  moindres  détails,  les appartements  offrent  des  prestations de  qualité,  gage  d’un  confort  absolu.  En  plus  d’une  double  orientation  pour la  majorité,  les  séjours  sont  tous  dotés  de  grandes  baies  vitrées  favorisant la lumière naturelle tout au long de la journée.

 

L’immeuble contemporain se démarque par ses espaces extérieurs privilégiés.  Ainsi,  à  partir  du  2  pièces,  tous  les  séjours  se  prolongent  vers  l’extérieur par  de  larges  balcons.  Ces  espaces  à  vivre  donnent  sur  le  calme  des cœurs  d’îlots. Au  dernier  étage, les appartements disposent de terrasses plein ciel.

 

Ancien et moderne harmonieusement conciliés. La décoration des halls, espaces communs et dégagements a été confiée à l’architecte-designer Sarah Lavoine. Entre les bâtiments historiques, celui des années 40 et l’immeuble contemporain, elle a harmonisé les couleurs et le design afin qu’ancien et moderne se confondent.

 

Dans le hall du bâtiment neuf tout en verre, habillé de grandes baies vitrées, de miroirs sur patine et d’un superbe lustre, une magnifique œuvre d’art signée Grégory Ryan, sculpteur, illumine l’entrée.

 

Livraison : 1er semestre 2018

Prix entre 5 400 €/m² et 7 900 €/m²

plan du site mentions légales haut de la page