Profil emprunteur Cafpi - avril 2015

Le neuf manque aux accédants et aux investisseurs

16 avr. 15

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

En deux mois, la proportion des investisseurs est tombée de 15 à 12%. C’est l’effet pénurie de programmes. Le même phénomène s’illustre chez les primo-accédants.

En deux mois, la proportion des investisseurs est tombée de 15 à 12%. C’est l’effet pénurie de programmes. Le même phénomène s’illustre chez les primo-accédants. Ils achètent à 79, 02% dans l’ancien, mais davantage par absence de choix que par réelle préférence pour les murs chargés d’Histoire.

En mars, ils ont pu emprunter davantage : 171 770 € sur 236 mois, alors qu’en début d’année, la moyenne était de 169 285 € sur 238 mois. L’effort qui leur est demandé reste cependant substantiel : l’équivalent de  4,77 années de revenu. C’est un peu plus qu’en janvier où l’on en était à 4,75 années.

Les accédants continuent eux aussi d’acheter principalement dans l’ancien, à 94,45% contre 92,4% en janvier. Ils empruntent davantage et moins longtemps : 179 159 € sur 198 mois en mars contre 178 440 € sur 200 mois en début d’année.

plan du site mentions légales haut de la page