Knight Frank - Skyscrapers Report

Publication du « Global Cities – Skyscrapers 2015 Report » de Knight Frank

24 avr. 15

Relations presse Immobilier
Contact Média : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Hong Kong compte le plus grand nombre de gratte-ciel au monde et New-York voit les loyers de ses tours s’envoler de 20 %

 

Hong Kong compte le plus grand nombre de gratte-ciel au monde

et New-York voit les loyers de ses tours s’envoler de 20 %

 

Le « Global Cities – Skyscrapers 2015 Report » classe et analyse en détail l’offre des tours de grandes hauteurs – bureaux et habitation – dans les grandes villes du monde :

Concernant les tours de bureaux :

Hong Kong : la ville qui compte le plus grand nombre de gratte-ciel au monde, 406 au total*, affiche cette année encore les plus hauts niveaux de loyer. Dans ces tours de grade A, les valeurs atteignent 2 510 €/m²/an, le record mondial. Ce niveau élevé des loyers reflète avant tout la rareté de l’offre dans un environnement contraint géographiquement. * Immeubles de plus de 107 mètres de haut

New-York : les valeurs locatives des gratte-ciel se sont envolées de 20% depuis juillet 2014. Les loyers « prime » s’établissent désormais à 1 505 €/m²/an alors que l’on a observé une multiplication de constructions de nouvelles tours. Ce phénomène s’explique car elles sont prisées par les entreprises des nouvelles technologies mais aussi, plus traditionnellement, des institutions financières, des sociétés de conseil ou cabinets d’avocats.

Paris : les loyers s’établissent à des niveaux plus modestes. Les valeurs records observées sur les plus hauts étages des tours de bureaux de La Défense plafonnent ainsi à 610 €/m²/an en loyer facial, sachant que la plupart des transactions se bouclent à des niveaux inférieurs. Ceci s’explique en partie par le fait que, à la différence de la plupart des autres mégapoles mondiales, ces immeubles de grande hauteur ne sont pas situés en centre-ville.

 « Au niveau des loyers observés dans les tours de grande hauteur, nous assistons aujourd’hui à un changement de donne. Les villes occidentales rivalisent de plus en plus avec celles des pays asiatiques. Si les loyers « prime » augmentent toujours à Hong Kong, cette progression est nettement plus marquée à New-York. De même, Londres est sur le point de combler l’écart de loyer avec Tokyo. Les perspectives de croissance économique indiquent que New York et Londres devraient continuer de tirer leur épingle du jeu et venir de plus en plus concurrencer les grandes villes d’Asie dans la compétition mondiale. On a souvent l’habitude de considérer que le centre de gravité économique du monde bascule d’Ouest en Est, mais l’évolution des loyers des gratte-ciel révèle une tendance qui montre que ce n’est pas tout à fait le cas. » commente James Roberts, Chef Economiste chez Knight Frank.

« Aujourd’hui, la qualité de l’environnement de travail est un élément essentiel pour les entreprises. Dans une économie en croissance, elles privilégient des bureaux et un cadre de travail qui permettent de motiver et de mettre en valeur leurs équipes. Le loyer payé pour un poste de travail est généralement moins élevé que les honoraires qu’il faut payer à un chasseur de têtes pour remplacer un collaborateur qui quitte l’entreprise. Dans ces conditions, les bureaux sont un moyen de valoriser et de fidéliser le personnel.» explique William Beardmore-Gray, en charge de l’activité locative au niveau mondial chez Knight Frank

 

 

Skyscrapers

Loyers bureaux « prime »

   
 

Villes

Loyers Prime

(€/m²/an)

Evolution

2ème semestre 2014

 

Hong Kong

2 510 €/m²/an

11,3%

2

New York

1 505 €/m²/an

20,0%

3

Tokyo

1 240 €/m²/an

4,8%

4

Londres

1 090 €/m²/an

7,7%

5

San Francisco

970 €/m²/an

2,1%

6

Singapour

945 €/m²/an

6,1%

7

Sydney

920 €/m²/an

0,8%

8

Moscou

900 €/m²/an

-3,0%

9

Los Angeles

730 €/m²/an

10,6%

10

Shanghai

690 €/m²/an

2,9%

11

Pékin

675 €/m²/an

-1,2%

12

Chicago

650 €/m²/an

8,3%

13

Paris (La Défense)

610 €/m²/an

-1,8%

14

Francfort

585 €/m²/an

13,2%

15

Bombay

515 €/m²/an

5,1%

16

Dubai

435 €/m²/an

0,0%

17

Kuala Lumpur

380 €/m²/an

20,9%

18

Séoul

335 €/m²/an

9,2%

Skyscraper Index

 
 

Ville

Classement

1

Hong Kong

131,4

2

New York

126,6

3

Tokyo

116,8

4

Londres

112,3

5

San Francisco

112,2

6

Los Angeles

102,9

7

Sydney

100,2

8

Chicago

98,5

9

Shanghai

95,3

10

Singapour

94

11

Francfort

93,6

12

Séoul

90,1

13

Paris

84,8

14

Pékin

75,6

15

Kuala Lumpur

64,4

16

Dubai

62,6

17

Bombay

55,2

18

Moscou

50,8

 

 

 

 

 

 

 

 

Remarque : « Skyscraper Index » classe les villes selon un système basé sur un ensemble de critères tels que les loyers de bureaux situés dans des gratte-ciel, les rendements, le différentiel qu’ils offrent avec les obligations d’Etat nationales, le nombre de tours construites et les perspectives de croissance pour la ville. (Source : Knight Frank Research, Newmark Grubb Knight Frank, Sumitomo Mitsui Trust Research Institute)

 

 

 

 

plan du site mentions légales haut de la page