Profil des emprunteurs CAFPi - mai 2015

Profil des emprunteurs : acheteurs d'ancien, faute de neuf

21 mai 15

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Actuellement, les clients CAFPI empruntent pour acquérir leur résidence principale dans 87% des cas. La part de l’investissement locatif se maintient à 12%, celle des résidences secondaires étant devenue marginale.

Actuellement, les clients CAFPI empruntent pour acquérir leur résidence principale dans 87% des cas. La part de l’investissement locatif se maintient à 12%, celle des résidences secondaires étant devenue marginale. Les acquisitions se portent sur l’ancien dans une écrasante majorité : à 95,49% chez les accédants et à 84,06 % chez les primo-accédants, pourtant incités à se porter vers le neuf par le prêt à taux zéro. La construction neuve reste trop chère et, surtout, trop rare dans les zones très demandées.

Accédants. Ils consacrent 3,61 années de revenu à leur acquisition, financée par un emprunt de 175 310 euros sur 192 mois.

Primo-accédants. Trois chiffres suffisent à montrer toute la difficulté qu’ils rencontrent pour rester présents sur le marché : ils empruntent presqu’autant que les accédants (172 231 euros), mais sur une plus longue période (235 mois au lieu de 192) ; leur achat équivaut à 4,73 années de revenu, soit près d’une année de plus que les accédants.

Investisseurs. Les résidences locatives représentent 12% des achats. Malgré le dispositif Pinel, qui a fait revenir une partie des investisseurs, cela reste insuffisant pour détendre le marché de la location.

 

plan du site mentions légales haut de la page