< >
Communiqué de presse OGIC - Pyramide d'Or La Vie Grande Ouverte

Pyramide d'Or attribuée à OGIC pour « la Vie Grande Ouverte », la réhabilitation de l'îlot Saint-Joseph à Lyon

24 juin 15

Relations presse immobilier
Contact médias ; Carol Galivel - 01 41 05 02 02

L'ancienne prison a laissé place à 281 appartements, un ensemble de bureaux de 11.300 m2 répartis en 3 bâtiments et des commerces de proximité.

L'ancienne prison a laissé place à 281 appartements, un ensemble de bureaux de 11.300 m² répartis en 3 bâtiments et des commerces de proximité.

De l’enfermement à l’ouverture sur la ville

Construites au XIXe siècle sous la direction des architectes Louis-Pierre Baltard et Antonin Louvier, les prisons Saint-Joseph et Saint-Paul de Lyon ont accueilli des détenus jusqu'en 2009. Après leur désaffectation, l'État a lancé en 2010 un appel d'offres pour leur reconversion.

Spécialiste des opérations complexes et emblématiques, OGIC a proposé, dans le cadre d'un groupement, un projet prévoyant de réaliser, au sein de l'îlot Saint-Joseph, un ensemble mixte mêlant construction neuve et réhabilitation.

 

Le programme propose ainsi 107 logements en accession, 66 logements locatifs sociaux, une résidence intergénérationnelle de 110 logements, des commerces en pied d'immeuble et 11.300 m2 de bureaux HQE ouverts à la location (projet « Convergence »). Enfin, les 40 % de la surface foncière de l'îlot restants sont consacrés à la création de jardins thématiques.

 

Les espaces ont été pensés pour s’adapter à toutes les formes de la vie : la vie étudiante, avec la résidence intergénérationnelle ;  la vie active, avec le programme de bureaux ; la vie de famille avec 66 logements sociaux et 107 en accession ; la vie fragile avec les appartements dédiés aux personnes âgées ; la vie de quartier, avec des commerces de proximité, et notamment le rez-de-chaussée de l’ancienne chapelle aménagé en brasserie.

 

Une réhabilitation primée

Le projet a démarré dès le mois d'octobre 2010 lorsqu’OGIC a été désigné comme lauréat de l’appel d’offres. Lancés deux ans plus tard, les travaux de réhabilitation et de construction sont allés très vite, permettant à OGIC de livrer les premiers appartements au début de 2015. L'immeuble de bureaux qui sera achevé avant la fin de l'année 2015 proposera à ses occupants des espaces de travail 100 % en premier jour et une hauteur libre sous plafond de 2,95 m (contre 2,70 m habituellement).

 

Le jury des Pyramides d'Or a pu constater, le soin particulier qu'OGIC a apporté aux greffes contemporaines sur les bâtiments anciens. « Nous avons gardé la structure orthogonale, mais nous rendons l’îlot Saint-Joseph complètement perméable, avec notamment des jardins à thèmes à traverser » dit Emmanuel Launiau, Président du Directoire d’OGIC.

 

Un travail de couture urbaine

Sur les bâtiments conservés et réhabilités, le promoteur a respecté scrupuleusement les dispositions et les matériaux d’origine, avec des menuiseries de type traditionnel en bois et des grilles de fer forgé récupérées ou recomposées, associées à des équipements actuels comme des fenêtres à vitrages isolants. L’architecture néoclassique très sobre du début du XIXe siècle combine la pierre de taille blanche de Villebois et les enduits à la chaux badigeonnés dans des teintes chaudes traditionnelles.

« Lorsque nous avons pris en main le dossier de réhabilitation, nous avons immédiatement privilégié le choix de magnifier le patrimoine bâti. Nous avons tenu à faire appel à un architecte des monuments historiques. Pourtant, rien, dans la loi ou le règlement, ne nous y obligeait », précise Emmanuel Launiau.

 

L’ensemble résidentiel neuf est conçu pour refléter le raffinement, le bien-être et la sérénité. Les vastes halls d’entrée sont décorés pour offrir une ambiance lumineuse et élégante. L’éclairage naturel est optimisé avec de larges ouvertures, balcons ou terrasses, pour les appartements. Les menuiseries extérieures sont en aluminium accompagnées de lambrequins à la lyonnaise.

 

OGIC tenait à ce que son opération soit exemplaire sur le plan environnemental en combinant des solutions performantes pour obtenir des bâtiments économes et préserver les ressources. Des panneaux solaires thermiques assurent le préchauffage de l'eau chaude sanitaire produite par la chaufferie. pour celle-ci, OGIC a opté pour une chaudière à granulé bois, qui fonctionne en cascade avec une chaudière gaz. tous les logements bénéficient du label BBC Effinergie RT 2005 et la partie tertiaire a la triple certification NF HQE Tertiaire, BBC Effinergie et BREEAM very good. " La recherche de la qualité d'usage a toujours fait partie des fondamentaux d'OGIC", souligne Emmanuel Launiau

 

plan du site mentions légales haut de la page