Profil des emprunteurs juillet 2015

profil des emprunteurs : des vacances sans résidence secondaire

23 juil. 15

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Dans un cycle immobilier baissier, le premier marché impacté est celui des résidences secondaires. C’est aussi le dernier à repartir. Pour l’instant, c’est encore la morte saison pour les villas, fermettes et autres chalets, pour lesquels les délais de vente s’éternisent malgré des prix régulièrement revus à la baisse.

Dans un cycle immobilier baissier, le premier marché impacté est celui des résidences secondaires. C’est aussi le dernier à repartir. Pour l’instant, c’est encore la morte saison pour les villas, fermettes et autres chalets, pour lesquels les délais de vente s’éternisent malgré des prix régulièrement revus à la baisse. Chez CAFPI, en juin, seulement 1% des emprunteurs ont acheté une résidence secondaire, dont le parc (3 millions d’unités) représente pourtant 10% du total des logements en France.

 

Primo-accédants. Pour eux, juin aura été comme mai : un peu plus de 171 000 euros d’emprunt sur 236 mois et un prix d’achat qui représente plus de 4,6 années de revenus. Mais ils sont encore plus nombreux à avoir acheté dans l’ancien : 82,55%, contre 79,86% en mai. Plus par manque d’offre dans le neuf que par choix véritable, probablement.

 

Accédants. A plus de 95%, ils ont acheté dans l’ancien. Ils ont dépensé plus, emprunté plus mais sur la même durée qu’en mai. A taux égal, c’est que leurs revenus leur permettaient de supporter des mensualités plus élevées.

plan du site mentions légales haut de la page