Un nouveau nom de leader dans le traitement de l’air : DencoHappel

31 août 15

Relations presse Formation
Contacts médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Denco pour la climatisation, Happel pour le traitement de l’air : ces deux noms seront désormais rapprochés. Une marque forte est ainsi créée. Elle confirme le savoir- faire historique de la société qui, jusqu’à présent, s’appelait GEA Happel. Elle souligne aussi son positionnement stratégique pour l’avenir.

Naissance d’une marque…

Denco pour la climatisation, Happel pour le traitement de l’air : ces deux noms seront désormais rapprochés. Une marque forte est ainsi créée. Elle confirme le savoir- faire historique de la société qui, jusqu’à présent, s’appelait GEA Happel. Elle souligne aussi son positionnement stratégique pour l’avenir.

L’appui d’un savoir-faire ancien

La cession par GEA, en 2014, de la branche « échange thermique » au Fonds d’investissement nordique Triton, a justifié le changement d’identité. Mais sur le fond, les valeurs de l’entreprise restent les mêmes.

Avec 80 salariés en France, pour un chiffre d’affaires de 36 millions d’euros, DencoHappel conserve une place de premier plan dans ses activités de climatisation  et reste ancrée comme leader dans les activités de chauffage, ventilation, réfrigération et récupération d’énergie.

Sa politique d’innovation permanente demeure ambitieuse, et son engagement social se traduit au travers du mécénat.

La force d’une politique d’innovation

Concernant les activités globales d’échanges thermiques, les clients ne seront pas dépaysés.  Ils retrouveront les mêmes références dans le catalogue ainsi que leurs interlocuteurs habituels dans les douze agences installées en France. Mais ils vont aussi découvrir une série de nouveautés qu’ils vont pouvoir faire installer dans leurs établissements, selon la nature de leurs activités.

L’illustration par un plafond chauffant rafraîchissant réversible

Parmi ces innovations, le plafond Confortplus² est à noter. Il permet à la fois de chauffer et refroidir, le tout garanti sans aucun bruit, sans mouvement d’air, sans ventilateur et sans entretien. La technique, entièrement développée par DencoHappel, consiste à exploiter la surface des plafonds comme un très grand radiateur, réversible à très basse température. Concrètement, sur le plafond en métal, un serpentin en cuivre est positionné. À l’intérieur, de l’eau circule, qui peut provenir de forages, de lacs voisins ou de pompes à chaleur.  Aujourd’hui, des institutions comme le parlement européen et la communauté urbaine de Bordeaux ou encore des sièges sociaux comme celui d’Adéo Leroy Merlin et de la banque Fortis sont équipés en plafonds réversibles.

La Solution contre les infections dans les hôpitaux

Les nouveaux centres hospitaliers ont bien compris l’apport d’une telle nouveauté. Sans mouvement d’air et sans entretien, le plafond réversible apporte une solution hygiénique idéale dans la lutte contre les allergies et infections nosocomiales.

Rien que dans le Nord-Pas-de-Calais, la Clinique de La Louvière, le Centre Hospitalier de Calais et de Valenciennes ont bénéficié de ce progrès.

Un engagement auprès du monde de la Santé et de l’industrie Pharma

Les équipements liés à la Santé constituent l’un des axes forts des activités de DencoHappel. C’est pourquoi la société a tenu, dans le cadre de sa politique de mécénat, à participer au financement de la construction d’une usine – école pharmaceutique en partenariat avec l’Université de Strasbourg. Cette unité servira de centre de formation à l’échelle européenne.

 

plan du site mentions légales haut de la page