Communiqué de presse - DencoHappel - GEA Happel devient DencoHappel et passe à la vitesse supérieure

GEA Happel devient DencoHappel et passe à la vitesse supérieure

25 sep. 15

Relations presse
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Avec un nouvel actionnaire, le fonds d'investissement nordique Triton, GEA Happel change de nom et devient DencoHappel : une structure plus légère, sortie du giron d'un grand groupe international, qui veut aller de l'avant avec une stratégie expansive. Tout en conservant ses atouts de spécialiste des échanges thermiques dans la climatisation (Denco) et le traitement de l'air (Happel).
Avec un nouvel actionnaire, le fonds d'investissement nordique Triton, GEA Happel change de nom et devient DencoHappel : une structure plus légère, sortie du giron d'un grand groupe international, qui veut aller de l'avant avec une stratégie expansive. Tout en conservant ses atouts de spécialiste des échanges thermiques dans la climatisation (Denco) et le traitement de l'air (Happel).
 
Avec un site à Roncq près de Lille et une douzaine d'agences en France, - regroupant 80 salariés pour un chiffre d’affaires de 36 millions d’euros -, DencoHappel veut capitaliser sur sa position de leader dans les activités de climatisation pour se développer et innover, tout en restant sur son cœur de métier qui a fait sa réputation : les échanges thermiques couvrant aussi bien les activités de chauffage, de ventilation, et de réfrigération que la récupération d’énergie. 
 
Une grosse PME armée d'une plus grande souplesse 
 
Désormais une grosse PME avec de solides partenaires investisseurs financiers comme actionnaires, la société dispose de davantage de souplesse et de rapidité dans ses décisions et dans le lancement de nouvelles opérations ou projets. La direction qui ne change pas – ce qui est rassurant pour les employés, comme pour les clients qui ne sont pas dépaysés  –  affirme en effet haut et fort sa volonté de croissance tant interne qu'externe. 
 
Pour autant, les objectifs financiers ne sont pas négligés : la société se tourne résolument vers une démarche d’optimisation s'accompagnant d'une baisse des coûts, mais sans choc brutal, pour une nouvelle entité qui aspire à l'excellence dans ses processus, ses relations clients et sa gestion financière.
 
Des innovations reconnues
 
La société compte capitaliser sur ses innovations reconnues, comme le plafond Confortplus, qui permet à la fois de chauffer et refroidir sans aucun bruit, sans mouvement d’air, sans ventilateur et sans entretien. 
 
Cette technique novatrice consiste à exploiter la surface des plafonds comme un très grand radiateur, réversible à très basse température. Concrètement, sur le plafond en métal, un serpentin en cuivre est installé à l’intérieur duquel circule de l’eau, qui peut provenir de forages, de lacs voisins ou de pompes à chaleur. 
Le parlement européen et la communauté urbaine de Bordeaux ou des sièges sociaux de grandes entreprises comme celui d’Adéo Leroy Merlin à Ronchin près de Lille, et de la banque Fortis à Bruxelles sont aujourd'hui équipés en plafonds réversibles. 
 
Autre champ d'application remarquable de cette technologie, les hôpitaux qui affichent aujourd'hui une préoccupation majeure : la lutte contre les infections nosocomiales. Sans mouvement d’air et sans entretien, le plafond réversible apporte en effet une solution hygiénique idéale dans la lutte contre les allergies et les infections nosocomiales. Dans le Nord-Pas-de-Calais, la Clinique de La Louvière, le Centre Hospitalier de Calais et de Valenciennes en sont équipés. 
 
plan du site mentions légales haut de la page