Communiqué de presse Homunity - Portraits

Homunity, 3 amis réinventent l’investissement immobilier

20 oct. 15

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

C’est l’histoire de trois jeunes Français qui, en 2015, croient encore dans leur pays, dans l’entreprenariat… et dans la pierre ! Quentin, Arnaud et Charles ne sont pas pour autant des nostalgiques. Ils ont épousé leur siècle. Le digital et l’économie collaborative sont pour eux une seconde nature.

Faire de sa vie une belle histoire, une œuvre d’art, une success story ? Quentin Romet, Arnaud de Vergie et Charles Teytaud y croient. Ils ont certes fondé Homunity à partir d’une analyse pragmatique et chiffrée. Mais ils n’ont en rien renoncé à leurs idéaux.  

 

Une aventure humaine

C’est l’histoire de trois jeunes Français qui, en 2015, croient encore dans leur pays, dans  l’entreprenariat… et dans la pierre ! Quentin, Arnaud et Charles ne sont pas pour autant des nostalgiques. Ils ont épousé leur siècle. Le digital et l’économie collaborative sont pour eux une seconde nature. 

 

C’est l’amitié qui leur a servi de socle, voici un an, pour fonder ensemble leur société. Ils l’ont appelée Homunity, comme Home, bien sûr, puisqu’elle a pour objet l’immobilier.

Mais elle sonne aussi comme Communauté, principe essentiel de leur concept.

 

De fait, il s’agit d’une plate-forme de crowdfunding dédiée à l’investissement locatif. Son concept pourrait bien être aussi novateur que le furent les SCPI en leur temps (voir fiche ci-jointe pour plus de détails sur le fonctionnement).  

 

Portraits des co-fondateurs

Les deux premiers, Quentin et Arnaud, tous deux âgés de 25 ans, sont diplômés de Grenoble Ecole de management, et le troisième, Charles, lui aussi âgé de 25 ans, est diplômé de l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières. A  eux trois, ils  disposaient d’un pécule de 15 000 euros. « C’était nos économies réalisées sur nos premiers salaires durant nos périodes de stage ou de césure. Mais il n’est  pas facile d’investir dans l’immobilier avec un si faible montant…», expliquent-ils d’une même voix.  Pour cela, il leur fallait trouver des personnes ayant la même volonté : investir dans la pierre. Ils créèrent donc la réponse à leur besoin.

 

Arnaud avait travaillé chez un grand promoteur, Cogedim. Charles avait fait ses premières armes auprès de l’agence Barnes, spécialisée dans l’immobilier de luxe. Quant à Quentin, il avait effectué sa période de césure dans l’Armée de Terre avant d’intégrer le Fonds d’investissement Trusteam Finance.

 

L’immobilier, le financement de programmes, la gestion patrimoniale : le  business modèle du projet commençait à s’ébaucher. Mais la philosophie du projet d’entreprise était déjà précise : « A l’origine de notre aventure, il y a le fait que nous soyons inséparables.  Ensuite, l’envie partagée de nous réaliser pleinement est venue se greffer. Tous les trois, nous souhaitons nous accomplir, réaliser nos rêves, tout en changeant les codes et les conventions.

 

Nous voulons prendre le contre-pied de la morosité, et du défaitisme actuels. Nous, ce qui nous fait avancer, c’est notre soif de positif. Notre désir est de réinventer l’avenir, de prendre en main notre destin, et de nous dire que oui c’est possible. »

 

Autrement dit : oui, nous le pouvons ! Un Américain l’a dit avant eux, et cela lui a plutôt bien réussi…

plan du site mentions légales haut de la page