Météo des taux CAFPI - Profil des emprunteurs

Profil des emprunteurs : statu quo en attendant 2016

15 déc. 15

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

L’année 2015 se termine comme elle s’est déroulée depuis l’été : ce sont les résidences principales qui font le marché (87% des acquéreurs). L’investissement locatif (11%) et la résidence secondaire (2%) marquent le pas.
L’année 2015 se termine comme elle s’est déroulée depuis l’été : ce sont les résidences principales qui font le marché (87% des acquéreurs). L’investissement locatif (11%) et la résidence secondaire (2%) marquent le pas.
 
Accédants en force. Avec leurs opérations de vente suivie d’un rachat, les accédants restent le moteur du marché immobilier résidentiel. En novembre 2015, ils empruntent 182 581 euros sur 194 mois, soit à peine plus de 16 ans. Leur acquisition, dans l’ancien à 93,15%, représente 3,43 années de revenus.
 
Primo-accédants en stand-by. Leur nombre s’est encore contracté. Rien d’étonnant si l’on considère l’effort qu’ils doivent consentir pour devenir propriétaires. Pour eux, en effet, l’achat représente quasiment 5 années de revenus (4,98 exactement). Ils empruntent, en moyenne, 180 580 euros sur une durée de 238 mois, soit quasiment 20 ans. Signe que le neuf redémarre, ils sont un peu moins nombreux à acheter dans l’ancien ce mois-ci (80,92% contre 82,6% le mois précédent).
 
Investisseur en souffrance. Sous l’effet de la réduction d’impôt Pinel, l’investissement locatif avait connu un bon début d’année 2015. L’été a freiné l’élan et, depuis, l’achat pour louer se fait discret. D’après les professionnels de la transaction, c’est encore plus vrai dans l’ancien que dans le neuf. Les propriétaires bailleurs semblent démotivés.
plan du site mentions légales haut de la page