Communiqué de presse OGIC - défibrillateurs

OGIC installe des défibrillateurs dans tous ses programmes de construction

17 déc. 15

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

OGIC a décidé d’installer des défibrillateurs automatisés externes dans l’ensemble de ses programmes, qu’il s’agisse d’immeubles d’habitation ou de bureaux.
Fidèle à son image d’excellence immobilière, le Promoteur OGIC a décidé d’installer des défibrillateurs automatisés externes dans l’ensemble de ses programmes, qu’il s’agisse d’immeubles d’habitation ou de bureaux. Chaque réalisation livrée se voit ainsi dotée d’un défibrillateur par cage d’escalier.
 
Une cinquantaine de défibrillateurs ont déjà été installés, dont 15 dans des programmes livrés en Ile-de-France, à Lyon, Marseille et Annecy. Pour les opérations en cours, les bureaux de ventes et les chantiers sont également équipés d’appareils qui, une fois le programme achevé, seront installés dans les cages d’escalier des immeubles.
 
En avance sur la réglementation
Le Décret n° 2007-705 du 4 mai 2007 autorise l’installation de défibrillateurs automatisés externes dans tous les lieux de vie et leur utilisation par tout le monde, sans condition de formation. Ces dernières années, le public a donc vu fleurir des défibrillateurs dans différents endroits qu’il fréquente régulièrement : de nombreux lieux d’accueil de l’administration, les écoles, les gares, les TGV et, depuis fin 2014, dans les Thalys.
 
Rien n’est toutefois prévu dans les lieux de vie privés, même si des projets et des propositions de loi ont été déposés en ce sens par des élus, au même titre que les détecteurs de fumée, obligatoires à partir du 8 mars 2015 dans toutes les habitations. OGIC a donc fait le choix de devancer la réglementation en installant des défibrillateurs dans ses réalisations.
 
4 à 5 mn pour agir…
En France, 50 000 personnes meurent d’arrêts cardiaques chaque année. Ce chiffre est à rapprocher des 3 388 morts sur la route en 2014, pour comprendre qu’il s’agit d’un véritable sujet de société et de santé publique qui concerne toutes les générations. En effet, si l’augmentation de l’espérance de vie a un impact sur le nombre d’arrêts cardiaques qui surviennent chaque année, le risque est présent pour tous, jeunes et moins jeunes.
 
Quand on sait qu’une intervention avec un défibrillateur dans les 4 à 5 premières minutes suivant un accident cardiaque peut sauver la vie dans 70 % des cas, on comprend toute l’importance qu’il y a à avoir un accès à ce type d’équipement. Mettre à disposition de chacun, à proximité immédiate de son logement, des défibrillateurs est un véritable acte citoyen en faveur de la collectivité.
plan du site mentions légales haut de la page