Traitement d’air par zones du McDonald’s 140 Champs-Elysées : un enjeu relevé par DencoHappel

21 avr. 16

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Le 19 Février 2016, le McDonald’s, situé au 140 Champs Elysées à Paris, a rouvert ses portes après 6 mois de travaux.

Traitement d’air par zones du McDonald’s 140 Champs-Elysées :

 un enjeu relevé par DencoHappel

Le 19 Février 2016,  le McDonald’s, situé au 140 Champs Elysées à Paris, a rouvert ses portes après 6 mois de travaux. L’objectif était à la fois de moderniser la décoration intérieure, et améliorer le confort des clients et du personnel, en particulier par le traitement d’air ambiant grâce à DencoHappel.

Vitrine de l’enseigne McDonald’s

Ce restaurant McDonald’s est le premier de la chaîne au niveau mondial en termes de chiffre d'affaires, devant celui de Disney Village à Marne-la-Vallée, celui de la Place Pouchkine à Moscou et celui de la Défense près de Paris.

Datant de 1988, cet établissement se devait d’être rénové, tant en ce qui concerne la décoration que les équipements techniques assurant le confort des 180 employés et du 1,825 million de clients, soit 5 000 par jour. Cette rénovation préfigure celle des 1 384 restaurants de la chaîne en France, à horizon 2020.

Grâce à sa façade vitrée de 25 mètres de long, ce McDonald’s offre désormais une large vue panoramique à 180 degrés sur les Champs Elysées.

Enjeux et contraintes

La rénovation de ce bâtiment, par l’architecte Patrick Norguet, a dû faire face à de nombreuses contraintes d’importance, notamment liées à la structure existante (faible hauteur sous plafond, présence de poutres, etc.) à l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite ou PMR (escalier, ascenseur, Espaces Attente Sécurisés (EAS) mis en surpression en cas d’incendie, etc.), et à un chantier d’envergure sécurisé sur les Champs Elysées (plateforme d’installation sous forme d’un portique métalliqueavec acheminement d’engins de levage, du matériel, maîtrise des nuisances sonores, etc.).

En ce qui concerne la partie traitement d’air, le bureau d’études fluides, Cap Ingelec, et le fabricant des équipements, DencoHappel, ont dû tenir compte de charges thermiques très différenciées selon les divers espaces du McDonald’s, générant des écarts de températures d’ambiance. Par exemple, la grande façade vitrée exposée plein sud accumule énormément de chaleur en journée, tandis que l’espace Mc Café et l’espace Attente sont assujettis à l’ouverture permanente des portes.

Par ailleurs, devait être pris en compte le confort acoustique à la fois du restaurant lui-même et des immeubles de bureaux situés au-dessus : isolation acoustique, dalle flottante et plots anti-vibratiles, boîtes à ressorts sur toutes les gaines, équipements silencieux, etc. Par exemple, les moteurs à commutation électronique (EC), intégrés aux produits DencoHappel, permettent de réduire la vitesse de rotation, et en conséquence d’améliorer l’acoustique. Enfin, la suppression du groupe d’eau glacée au profit d’un raccordement au réseau CLIMESPACE (réseau de production d’eau glacée par la ville de Paris), participe à la réduction de l’empreinte environnementale du McDonald’s (absence de réfrigérant, économie d’énergie et d’eau), et limite les risques de légionellose.

Traitement d’air sur mesure, zone par zone

D’une surface de 1 370 m² dont 670 m² destinés au public, le McDonald’s, sur 3 niveaux, dispose de 390 places assises, ainsi que de 80 places en terrasse extérieure. Le rez-de-chaussée comprend, d’une part, l’espace accueil/ retrait / accès aux bornes de commande,  l’espace Mc Café et l’espace Salad Bar, d’autre part, l’espace cuisine, les chambres froides et la gestion informatique des commandes. Afin de gérer la problématique des différences de températures, le restaurant a été traité par zone.

En outre, l’objectif étant d’installer des équipements à faible encombrement, DencoHappel a prescrit des CTA[1] dont l’aspiration et le rejet d’air se font sur le dessus pour éviter un coude au niveau des gaines, des filtres plissés et des moteurs EC type FANWALL. Ces moteurs ont l’avantage d’être plus compacts, peu énergivores et faciles à installer et à remplacer.

Zone 1 : cuisine, locaux des équipes et locaux techniques

3 CTA CAIRplus débit 12 500 m3/h, 60% Air Neuf et 40% Air Repris

Ventilo-convecteurs Flex-Geko (taille 8) dans la salle de repos des équipiers et pour les vestiaires
Cassettes plafonnières Geko dans les bureaux, l’espace chambre froide et l’espace informatique

 

Zone 2 : Espaces clients

Salle restaurant du 1er étage

Apport d’air neuf et traitement d’air à l’étage assuré par 1 CTA CAIRplus débit 10 000 m3/h, Air neuf / Air repris

Espace attente, comptoir et le Salad Bar

CTA CAIRplus débit 5 500 m3/h installées dans les locaux techniques à l’arrière du restaurant, 100% air neuf

Le Mc Café, salle restaurant du rez-de-chaussée

CTA AT Picco débit de 2 000 m3/h, 100% AR, munies d’une sonde d’ambiance

Ces CTA sont particulièrement adaptés à des endroits exigus en faux plafond

 

Année de livraison : 2016
Lieu : 140 avenue des Champs Elysées – Paris 8e
Maître d’ouvrage : Mac Donald’s France

Architecte d’intérieur – designer : Patrick Norguet

BET fluides : Cap Ingelec (Paris 2ème)

Installateur : Climatpur (77)

 



[1] CTA : Centrale de Traitement d’Air

plan du site mentions légales haut de la page