Fichier joint

Résidence SEGER Dôme Impérial, à Besançon :56 appartements inaugurés et 35 appartements en commercialisation

27 mai 16

Relations presse
Contacts médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Avec Dôme Impérial, SEGER poursuit sa contribution à l’enrichissement architectural de Besançon, ville d’art et d’histoire jadis surnommée Chrysopolis, la « Ville d’or ».

Avec Dôme Impérial, SEGER poursuit sa contribution à l’enrichissement architectural de Besançon, ville d’art et d’histoire jadis surnommée Chrysopolis, la « Ville d’or ». Les dômes à l’impériale coiffant sa toiture rendent hommage à la forme traditionnelle, inspirée de la couronne du Saint Empire Romain Germanique, des clochers francs-comtois construits aux 17e et 18e siècles et ont été réalisés par l’architecte Jean-Jacques JULIEN.

L’élégance et la qualité de vie d’une résidence haut de gamme

Située aux portes du centre-ville historique, au cœur d’une zone piétonne desservie par le tramway, la première tranche de la résidence de standing Dôme Impérial composée de 56 appartements (du studio au T6) vient d’être inaugurée.

Elle intègre en son rez-de-chaussée les nouveaux bureaux de l’agence SEGER ainsi qu’un grand commerce alimentaire qui dynamise l’avenue Fontaine Argent.

Accès sécurisés, isolation phonique performante, matériaux de qualité faits pour durer, balcon, terrasse ou loggia dans la plupart des appartements, système de refroidissement par aérothermie dans les trois-pièces et plus…, l’ensemble immobilier réussit parfaitement la synthèse entre le grand standing et l'habitat durable, justifié par le label BBC (Bâtiment Basse Consommation).  

Une œuvre d'art réalisée par l'artiste Laure OBERRE de l’atelier "de l'OR à la lumière »,   siègera dans le hall d'entrée de la résidence. Cette action s’inscrit dans le programme        « 1 œuvre 1 immeuble » lancé par le ministère de la Culture et de la Communication et soutenu par la Fédération de la Promotion Immobilière (FPI).

La commercialisation des 35 appartements de la  seconde tranche du programme immobilier vient également d’être lancée. La livraison est prévue pour  le second trimestre 2017.

Le respect de la culture locale, un emplacement idéal, la parfaite intégration dans le paysage urbain, une architecture élégante, la qualité des prestations pour un confort de vie hors normes, la préservation de l'environnement : les grands concepts qui guident chacune des réalisations de SEGER depuis 35 ans, trouvent ici leur plus belle expression.

Une nouvelle « Griffe SEGER » à Besançon

Ce coup de maître n’est pas le premier de SEGER à Besançon. Le promoteur dijonnais s’est installé en Franche-Comté en 1997 et, depuis, toutes ses réalisations, représentant 750 logements, portent sa Griffe.

Ainsi, en 2000, SEGER a réalisé la réhabilitation de l’ancienne usine Weil de confection de vêtements, emblématique de la ville, transformée en immeuble résidentiel de 86 logements, Les Fontaines de Jouvence.

SEGER a proposé en 2004 la campagne à la ville avec un complexe de 430 appartements niché dans un ensemble boisé de plus de 10 hectares surplombant le centre-ville, le Domaine des Monts de Brégille.

En 2009, une résidence services pour séniors, la Villa Médicis, sise en plein cœur de Besançon, est née de la rénovation de l’ancien Grand Hôtel des Bains, vestige classé du passé thermal de la cité.

SEGER a construit en 2011 un immeuble de 48 logements, la Villa Campagnola, dédié au peintre et sculpteur Enrico Campagnola (1911-1984), Directeur de l’école des Beaux-Arts à Besançon et ami d’enfance du propriétaire du terrain. La décoration du hall d’entrée, toujours très soignée dans les réalisations SEGER, est rehaussée d’un bas-relief de cet artiste.

En 2012, une petite copropriété certifiée BBC a vu le jour sur les bords du Doubs à deux pas du centre-ville, dans un site protégé avec un ancien jardin à la Française donnant sur la ville et la citadelle de VAUBAN, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Clos de Port Joint

Cette copropriété a été complétée en 2013 par une deuxième petite résidence, le Clos de Port Joint 2, située sur le même emplacement exceptionnel pour répondre au succès rencontrée par la première (au total, 58 appartements).

]">


La commercialisation des 35 appartements de la  seconde tranche du programme immobilier vient également d’être lancée. La livraison est prévue pour  le second trimestre 2017.

Le respect de la culture locale, un emplacement idéal, la parfaite intégration dans le paysage urbain, une architecture élégante, la qualité des prestations pour un confort de vie hors normes, la préservation de l'environnement : les grands concepts qui guident chacune des réalisations de SEGER depuis 35 ans, trouvent ici leur plus belle expression.

Une nouvelle « Griffe SEGER » à Besançon

Ce coup de maître n’est pas le premier de SEGER à Besançon. Le promoteur dijonnais s’est installé en Franche-Comté en 1997 et, depuis, toutes ses réalisations, représentant 750 logements, portent sa Griffe.

Ainsi, en 2000, SEGER a réalisé la réhabilitation de l’ancienne usine Weil de confection de vêtements, emblématique de la ville, transformée en immeuble résidentiel de 86 logements, Les Fontaines de Jouvence.

SEGER a proposé en 2004 la campagne à la ville avec un complexe de 430 appartements niché dans un ensemble boisé de plus de 10 hectares surplombant le centre-ville, le Domaine des Monts de Brégille.

En 2009, une résidence services pour séniors, la Villa Médicis, sise en plein cœur de Besançon, est née de la rénovation de l’ancien Grand Hôtel des Bains, vestige classé du passé thermal de la cité.

SEGER a construit en 2011 un immeuble de 48 logements, la Villa Campagnola, dédié au peintre et sculpteur Enrico Campagnola (1911-1984), Directeur de l’école des Beaux-Arts à Besançon et ami d’enfance du propriétaire du terrain. La décoration du hall d’entrée, toujours très soignée dans les réalisations SEGER, est rehaussée d’un bas-relief de cet artiste.

En 2012, une petite copropriété certifiée BBC a vu le jour sur les bords du Doubs à deux pas du centre-ville, dans un site protégé avec un ancien jardin à la Française donnant sur la ville et la citadelle de VAUBAN, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Clos de Port Joint

Cette copropriété a été complétée en 2013 par une deuxième petite résidence, le Clos de Port Joint 2, située sur le même emplacement exceptionnel pour répondre au succès rencontrée par la première (au total, 58 appartements).]">

Avec Dôme Impérial, SEGER poursuit sa contribution à l’enrichissement architectural de Besançon, ville d’art et d’histoire jadis surnommée Chrysopolis, la « Ville d’or ». Les dômes à l’impériale coiffant sa toiture rendent hommage à la forme traditionnelle, inspirée de la couronne du Saint Empire Romain Germanique, des clochers francs-comtois construits aux 17e et 18e siècles et ont été réalisés par l’architecte Jean-Jacques JULIEN.

L’élégance et la qualité de vie d’une résidence haut de gamme

Située aux portes du centre-ville historique, au cœur d’une zone piétonne desservie par le tramway, la première tranche de la résidence de standing Dôme Impérial composée de 56 appartements (du studio au T6) vient d’être inaugurée.

Elle intègre en son rez-de-chaussée les nouveaux bureaux de l’agence SEGER ainsi qu’un grand commerce alimentaire qui dynamise l’avenue Fontaine Argent.

Accès sécurisés, isolation phonique performante, matériaux de qualité faits pour durer, balcon, terrasse ou loggia dans la plupart des appartements, système de refroidissement par aérothermie dans les trois-pièces et plus…, l’ensemble immobilier réussit parfaitement la synthèse entre le grand standing et l'habitat durable, justifié par le label BBC (Bâtiment Basse Consommation).  

Une œuvre d'art réalisée par l'artiste Laure OBERRE de l’atelier "de l'OR à la lumière »,   siègera dans le hall d'entrée de la résidence. Cette action s’inscrit dans le programme        « 1 œuvre 1 immeuble » lancé par le ministère de la Culture et de la Communication et soutenu par la Fédération de la Promotion Immobilière (FPI).

La commercialisation des 35 appartements de la  seconde tranche du programme immobilier vient également d’être lancée. La livraison est prévue pour  le second trimestre 2017.

Le respect de la culture locale, un emplacement idéal, la parfaite intégration dans le paysage urbain, une architecture élégante, la qualité des prestations pour un confort de vie hors normes, la préservation de l'environnement : les grands concepts qui guident chacune des réalisations de SEGER depuis 35 ans, trouvent ici leur plus belle expression.

Une nouvelle « Griffe SEGER » à Besançon

Ce coup de maître n’est pas le premier de SEGER à Besançon. Le promoteur dijonnais s’est installé en Franche-Comté en 1997 et, depuis, toutes ses réalisations, représentant 750 logements, portent sa Griffe.

Ainsi, en 2000, SEGER a réalisé la réhabilitation de l’ancienne usine Weil de confection de vêtements, emblématique de la ville, transformée en immeuble résidentiel de 86 logements, Les Fontaines de Jouvence.

SEGER a proposé en 2004 la campagne à la ville avec un complexe de 430 appartements niché dans un ensemble boisé de plus de 10 hectares surplombant le centre-ville, le Domaine des Monts de Brégille.

En 2009, une résidence services pour séniors, la Villa Médicis, sise en plein cœur de Besançon, est née de la rénovation de l’ancien Grand Hôtel des Bains, vestige classé du passé thermal de la cité.

SEGER a construit en 2011 un immeuble de 48 logements, la Villa Campagnola, dédié au peintre et sculpteur Enrico Campagnola (1911-1984), Directeur de l’école des Beaux-Arts à Besançon et ami d’enfance du propriétaire du terrain. La décoration du hall d’entrée, toujours très soignée dans les réalisations SEGER, est rehaussée d’un bas-relief de cet artiste.

En 2012, une petite copropriété certifiée BBC a vu le jour sur les bords du Doubs à deux pas du centre-ville, dans un site protégé avec un ancien jardin à la Française donnant sur la ville et la citadelle de VAUBAN, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Clos de Port Joint

Cette copropriété a été complétée en 2013 par une deuxième petite résidence, le Clos de Port Joint 2, située sur le même emplacement exceptionnel pour répondre au succès rencontrée par la première (au total, 58 appartements).

plan du site mentions légales haut de la page