Fichier joint

Un numero pour le joueur des chiffres pour la France

31 mai 16

Relations presse
Contacts médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Pour un Euro maîtrisé, Bureau Veritas a compilé et vérifié un ensemble de chiffres qui prouvent bien que la France est prête.

Un numéro pour le joueur, des chiffres pour la France

 

Pour un Euro maîtrisé, Bureau Veritas a compilé et vérifié un ensemble de chiffres qui prouvent bien que la France est prête.

 

LES INSTALLATIONS

Pas moins de 10 stades en France accueilleront les matchs de l’Euro 2016. En 5 ans, on en a construit plus que sur les cinquante dernières années. Le stade de Lyon a été bâti en seulement 29 mois. A titre de comparaison, à un mois de la Coupe du Monde de 2014 au Brésil, 4 des 12 stades étaient encore en travaux ! 7 stades ont été construits ou rénovés spécialement pour la compétition avec 313 jours d’avance en moyenne.

1,7 milliard d’euros ont été investis pour construire 4 stades et en rénover 5 (62% privé, 38% public), soit 9 arènes sur 10 flambant neuves. Leur fiabilité a été scrutée sous tous les angles par Bureau Veritas.  Le précédent Euro, co-organisé par la Pologne et l’Ukraine, avait coûté le double, (3,3 milliards), la dernière coupe du monde au Brésil, plus du quadruple (8 milliards).

L’Euro 2016 restera dans l’histoire pour avoir été la première grande compétition à avoir été pensée pour profiter des nouvelles technologies. Les opérateurs ont installé plus de 400 nouvelles antennes à l’intérieur des stades.

 LES PRESTATAIRES

562 entreprises, dont Bureau Veritas, auront travaillé sur cette quinzième édition du championnat d’Europe de football, que cela soit pendant les travaux, durant la compétition, ou pour le démontage des installations. Plus de 20 000 emplois (dont 5 000 durables) ont été créés pour la construction et la rénovation des dix enceintes accueillant la compétition.

6 500 volontaires ont été recrutés par la Fédération Française de Football pour participer à la cérémonie d’ouverture, gérer les accréditations ainsi que l’accueil du public. On estime plus largement à 94 000 le nombre de personnes employées indirectement dans le cadre de l’organisation de cet Euro.

2200 caméras de surveillance environ sont réparties dans les 10 stades de l’Euro pour assurer la sécurité des supporters et prévenir d’éventuels débordements, selon le dernier comptage de Bureau Veritas et Vinci.

10 000 vigiles sont mobilisés pour assurer la sécurité des stades, soit 900 par match. Un effectif de 15% plus important que prévu, en réaction aux attentats du 13 novembre dernier. Les 24 équipes de football seront également protégées en permanence par des membres du GIGN et du RAID.

 LES SPECTATEURS

2,5 millions de spectateurs assisteront aux 51 matchs dans les stades. 7 à 8 millions de supporters pourront être accueillis dans les fans zones, des espaces spéciaux aménagés dans les villes françaises où ils pourront regarder les matchs sur écran géant.

1100 TGV spécial Euro seront mis en place pour gérer leurs déplacements.

220 000 chambres d’hôtel réparties dans les 10 villes-hôtes sont prêtes à recevoir 1,5 million de supporters étrangers pendant les 4 semaines de la compétition, selon le recensement de Bureau Veritas, en charge de l’inspection des hôtels et hébergements touristiques pour leur classement en 1, 2, 3, 4 ou 5 étoiles.

 Vous trouverez dans le dossier de presse le détail de ces informations. Il accompagnera cet Euro 2016, pour une expérience plus sûre, plus exigeante, plus connectée… Pour aller droit au but !

 

plan du site mentions légales haut de la page