CP Du labo aux valises : comment sont testés les indispensables de l’été pour passer des vacances en toute sécurité ?

Du labo aux valises : comment sont testés les indispensables de l’été pour passer des vacances en toute sécurité ?

19 juil. 16

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Accessoires indispensables des vacances, les parasols, maillots de bain, seaux et autres jeux de plage n’arrivent pas par hasard dans les valises ! Pour garantir votre sécurité, ils subissent bon nombre de tests et contrôles dans les 120 laboratoires avant d’avoir le droit de décorer nos plages.

Accessoires indispensables des vacances, les parasols, maillots de bain, seaux et autres jeux de plage n’arrivent pas par hasard dans les valises ! Pour garantir votre sécurité, ils subissent bon nombre de tests et contrôles dans les 120 laboratoires de Bureau Veritas, disséminés dans 40 pays avant d’avoir le droit de décorer nos plages. 

La vie cachée de vos maillots avant l'été

Résistance des couleurs au lavage, à l’eau de mer, à l’eau chlorée, à la sueur et au soleil, résistance à l’étirement, rétrécissement et élargissement…

Tous ces éléments sont évalués pour les maillots de bain, les serviettes, les paréos etc. grâce à de nombreux tests précis en laboratoire. Avant de rejoindre le sac de plage, ils seront donc lavés trois fois en machine, testés à l’eau salée et à l’eau chlorée, sans oublier la sueur dans des « perspiromètres ». Pour le test du soleil, ils sont passés en « chambre de vieillissement » sous des lampes qui en imitent les rayons.

Pour garantir les résultats de ces tests, on vérifie au préalable que l’opérateur de Bureau Veritas ne soit pas daltonien. Eh oui, on ne plaisante pas avec la couleur des maillots de bain !

 

Des ballons et jouets faciles à digérer

Les enfants aiment découvrir le monde qui les entoure avec leur bouche. C’est donc tout naturellement qu’ils vont lécher, sucer, voire ingérer des éléments de leurs articles de jeux. Problème : ils peuvent contenir l'un des 19 composants chimiques considérés comme dangereux (aluminium, arsenic, mercure, nickel, plomb…) dans la peinture ou la mousse.

Pour éviter les risques de transfert, un prélèvement est effectué en laboratoire. Il sera dissous dans de l’acide puis analysé afin d’évaluer la migration des composants pouvant être « digérés » par l’acide gastrique d’un enfant.

 

Jeter des raquettes en bois pour prévenir la sécurité des vacanciers

Sous le coup de l’émotion, il arrive fréquemment que l’on jette sa raquette (plus ou moins violemment) sur le sol. Afin de laisser libre court à ses émotions, sans pour autant risquer de se couper ou de prendre une écharde, un opérateur de Bureau Veritas est chargé de jeter de manière répétée les différents modèles de raquettes en bois depuis une hauteur définie par la norme. Après cela, il évaluera la présence de bords coupants et la présence de pointes acérées. Si le produit est considéré comme coupant, il sera considéré comme non conforme à la norme « jouet ».

 

Des seaux de plage parés à toutes épreuves

Les seaux sont menés à rude épreuve par les enfants et servent à transporter d’innombrables trésors en plus de l’eau et du traditionnel sable. Pour que les enfants puissent vivre leurs aventures et bâtir leurs royaumes sans se blesser, des laboratoires mettent les seaux à rude épreuve. Ils sont retournés, comprimés avec un levier jusqu’à une charge de 100 Newton (10 kg) pendant dix secondes. On vérifie ainsi la résistance du plastique. Si le seau casse, on regarde si cela génère de petites parties et si elles sont coupantes.

 

Bateaux gonflables : des consignes qui sauvent des vies

« A n’utiliser qu’en eau où l’enfant à pied et sous la surveillance d’un adulte. ». Cette indication sur les jouets flottants a déjà permis de sauver de nombreuses vies. C’est pourquoi la réglementation impose qu’elle soit indélébile, suffisamment grande (caractères de minimum 3mm) et située à moins de 10 cm de la valve de gonflage pour être sûr qu’elle soit lue.

Pour les cerfs-volants, Bureau Veritas doit également vérifier que cette consigne précise qu’ils ne doivent pas être manipulés « près d’une ligne électrique ».

 

Vos tongs testées chimiquement

Il n’y a pas que les jeux de plages dont on teste la toxicité, mais également les tongs. En contact direct avec les pieds, les substances toxiques peuvent irriter la peau.

A la demande du fabricant, on peut aussi tester la qualité des tongs, notamment  les torsions à l’aide d’un torquemètre, l’arrachage des lanières avec un dynamomètre, ou l’usure en passant la semelle sur une machine rotative abrasive. 

plan du site mentions légales haut de la page