Communiqué de presse Gambetta - 1ere pierre Arboris et Amarena - Saint-Herbalin

Le Groupe Gambetta pose la première pierre de 92 logements à la place de l’ancien collège Anne de Bretagne

22 nov. 16

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Les opérations « Arboris » et « Amarena » se situent sur une emprise foncière de 8 000m², au sud du Parc de la Bourgonnière sur le terrain de l’ancien collège Anne de Bretagne, que la ville détenait.
Objet d’un concours porté par la mairie de Saint-Herblain, les opérations « Arboris » et « Amarena » se situent sur une emprise foncière de 8 000m², au sud du Parc de la Bourgonnière sur le terrain de l’ancien collège Anne de Bretagne, que la ville détenait. 
 
3 immeubles et 8 maisons de villes
Le projet réunit toutes les formes urbaines autour d’un espace central paysager. Il répond aux souhaits de mixité sociale exprimés par la Ville de Saint-Herblain : 26% de locatifs sociaux, 37% d’accession abordable accompagnée, 37% d’accession libre ou de vente à investisseurs
 
Collectif et individuel. Comprenant au total 92 logements, l’opération inclut le programme « Amarena » de 34 logements (dont 8 maisons de ville) en PSLA, et le programme « Arboris », réalisé en co-promotion avec le Groupe REALITES, avec 34 appartements en accession libre et 24 locatifs sociaux au profit du Groupe Gambetta. Le Groupe Gambetta a en charge la construction des logements en PSLA, qu’il propose aux primo-accédants, sous réserve d’éligibilité, aux prix suivants : 
- 89 900 euros (parking inclus) pour un 2 pièces avec balcon ; 
- 154 900 euros (parking inclus) pour un 3 pièces avec terrasse ou jardin privatif ;
- 209 900 euros pour une maison de 4 pièces (3 chambres) avec jardin clos.
 
 
Participation des riverains. « Arboris » et « Amarena » ont fait l’objet d’ateliers de co-production avec les riverains. Ceux-ci ont pu, en collaboration avec le Maître d’Ouvrage et le cabinet Magnum Architectes Urbanistes, participer aux choix des éléments impactant la mitoyenneté directe.
 
Respect de l’environnement. L’opération respecte la norme environnementale RT 2012 (Habitat BBC) et les logements bénéficieront d’un chauffage au gaz naturel par chaudière individuelle à condensation avec un appoint énergétique par panneaux photovoltaïques.
 
plan du site mentions légales haut de la page