Fichier joint

« Réinventer les lieux pour se réinventer»

28 juin 17

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Septième promoteur français, Sogeprom, filiale de la Société Générale, a inauguré le 27 juin son nouveau siège social, dans le quartier d’affaires parisien de La Défense.

Septième promoteur français, Sogeprom, filiale de la Société Générale, a inauguré le 27 juin son nouveau siège social, dans le quartier d’affaires parisien de La Défense.

Son nom, Ampère e+,  résume à lui seul la philosophie de ses initiateurs, en particulier Pierre Sorel, directeur général de Sogeprom. Selon ce dernier, face aux mutations qui s’accélèrent, trois attitudes s’imposent : être en permanence à l’écoute des changements, s’efforcer de relier toujours davantage les individus entre eux, et d’orchestrer les innovations, qu’elles soient technologiques, énergétiques, environnementales ou managériales. Il fallait donc qu’Ampère e+ traduise,  au quotidien, et dans ses moindres détails, ces trois principes essentiels.

Un mot d’ordre : ouverture

Pour traduire ces ambitions, l’architecte Jean Mas, associé chez Ateliers 2/3/4/a lui aussi longuement écouté.  Il a choisi pour mot d’ordre l’ouverture. « Ce fut mon credo, explique-t-il. Ouverture sur l’extérieur, l’air, la lumière, le paysage…Accueillir l’extérieur, c’est s’ouvrir au monde et aux autres. C’est instaurer un rapport de vérité et d’authenticité. Ce principe d’ouverture a une incidence extraordinairement vivifiante sur les comporte­ments, les modes de travail et l’image même de l’entreprise. »

Cependant, il fallait partir de l’existant, car l’immeuble avait été construit dans les années 80. Haut de 10 étages, il développe une superficie de 15 000 mètres carrés, susceptible d’accueillir plus de 1 300 usagers. Après deux ans de travaux, la restauration l’a métamorphosé. La façade a été entièrement démontée, pour être remplacée par une enveloppe vitrée de 800 m² qui laisse passer la lumière naturelle. En outre,  grâce à des ouvrants, l’air frais peut entrer, ce qui est plutôt rare dans un immeuble à La Défense.

 

Tout faire pour favoriser l’innovation permanente

L’angle ouest est le premier qui se présente aux regards des visiteurs. Le hall d’entrée a été redessiné en forme de courbe pour adoucir les formes. Mais surtout, grâce à de gros travaux d’excavation, un rez-de-jardin a pu être créé. Ensuite, à chaque étage, la nature est omniprésente, sous forme de loggias végétalisées. Pour finir, sur le toit terrasse, un potager fleurit. Les collaborateurs se le sont appropriés. Ils y font notamment pousser de la menthe, en prévision des mojitos d’after work…

 

Cet espace en plein ciel s’ouvre sur une grande salle de réunion vitrée - baptisée « salle de silence », où chacun est invité à couper son portable pour être pleinement centré sur lui-même.

 

A l’intérieur, sur l’ensemble des étages, les espaces de travail sont décloisonnés. Espaces privatifs ou semi privatifs alternent avec des « bulles », propices aux appels téléphoniques ou aux échanges plus confidentiels.

Tout a été conçu pour faciliter, au hasard d’une rencontre, d’un dialogue, d’une idée, l’éclosion de bonnes pratiques ou de services inédits pour le client.

C’est que, afin d’être toujours au rendez- vous de la performance, de la satisfaction du client, et du bien-être des collaborateurs, Ampère e+ apparaît comme un temple dédié à l’innovation sous toutes ses formes :  technologique, énergétique, environnementale, mais aussi managériale. 

En effet, comme le précise en substance Pierre Sorel, cet écrin obéit à une finalité. S’il est mis au service des collaborateurs, c’est pour qu’ils puissent vivre pleinement, comme une aventure professionnelle, la nécessaire mutation de l’entreprise face aux enjeux à venir.

En d’autres termes, il fallait « réinventer les lieux pour se réinventer ».

plan du site mentions légales haut de la page