< >
Communiqué de presse - UBS Pleyad - Présentation

Immobilier : Inauguration de l’ancien siège social de Siemens à Saint-Denis,conçu par Bernard Zehrfuss, réhabilité par UBS Global Real Estate le 28 février 2013

26 fév. 13
L’immeuble s’intègre au sein du campus Pleyad regroupant plusieurs immeubles de bureaux et de services Objet d’un ouvrage de Christine Desmoulins « L’ancien siège social de Siemens de Bernard Zehrfuss à Saint-Denis, une architecture emblématique revisitée », l’immeuble, réalisé par Bernard Zehrfuss en 1970, a été entièrement réhabilité par UBS Global Real Estate.

L’immeuble s’intègre au sein du campus Pleyad regroupant plusieurs immeubles de bureaux et de services

Objet d’un ouvrage de Christine Desmoulins « L’ancien siège social de Siemens de Bernard Zehrfuss à Saint-Denis, une architecture emblématique revisitée », l’immeuble, réalisé par Bernard Zehrfuss en 1970, a été entièrement réhabilité par UBS Global Real Estate.

Après un an de travaux, la tour sera inaugurée le 28 février en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles, Monsieur Didier Paillard (Maire de Saint-Denis), Monsieur Patrick Braouezec (Président de Plaine Commune), Patrick Jenvrin (Head of Global Real Estate - France at UBS Global Asset Management), Michael Loose (Head of Construction & Development Europe at UBS Global Asset Management, Global Real Estate) et Yves Boulu-Gauthier (Président de SRC, Directeur Délégué de VINCI Construction France).

Aujourd’hui, avec une vue à 360° sur le Sacré Cœur, le stade de France, l’immeuble s’intègre dans Pleyad, un pôle business créé par UBS Global Real Estate regroupant, au sein d’un parc fermé et sécurisé, plusieurs immeubles de bureaux et de services.

Conçu comme un campus, Pleyad se présente comme un ensemble cohérent, valorisant et préservé. En concentrant sur un même site des espaces verts protégés, des lieux de travail variés et des zones de services faciles d’accès, il fait partie des pôles business de la nouvelle génération, à dimension humaine, qui allient confort, fonctionnalité et qualité de vie.

Chacun des bâtiments qui composent Pleyad est doté d’une identité architecturale propre, mais l’ensemble est doté d’une âme et d’une personnalité uniques.

L’accès au site s’effectue par le pavillon d’accueil qui fait office de sas entre le campus et l’extérieur. Donnant sur le boulevard Ornano, il centralise notamment l’accueil des visiteurs (contrôle des badges, gestion des flux et orientation, commandes de taxis, dépose-minute…), la gestion du standard téléphonique ainsi que l’accueil des fournisseurs et des coursiers.

Les utilisateurs bénéficient, Saintà-Denis, des facilités d’un quartier parisien : crèches, pharmacies, librairies, banques, épiceries, restaurants et cafés et, sur le site lui-même, de 4 espaces de restauration, d’un centre de conférence, d’une conciergerie et prochainement d’une salle de fitness.

Irrigué par un réseau de transports très dense (métro, RER, bus, autoroutes…), bientôt renforcé par les infrastructures du Grand Paris (gare TGV, Grand Paris Express...), Pleyad s’ouvre à l’intermodalité. Conçu pour être un parc d’affaires totalement indépendant, il reste en parfaite adéquation avec son environnement économique, dynamique et compétitif. Le pôle business offre ainsi des conditions d’accueil attrayantes pour les sociétés françaises et internationales en quête d’une solution immobilière économique et fonctionnelle aux portes de la capitale.

Pleyad leur propose aujourd’hui en location une grande variété de surfaces allant de 270 m2 à 18 000 m2 de bureaux ainsi que les emplacements de parking dans des immeubles certifiés HQE® ou BBC® Effinergie.

Elles rejoindront des entreprises de premier plan : Valeo Service, Caisse d’Epargne Ile-de-France, Saatchi & Saatchi + Duke, Société Générale, Spie Ile-de-France Nord-Ouest, Apave Parisienne SAS, Texa Expertises...

A propos de Bernard Zehrfuss

Architecte de renom décédé en 1996, Bernard Zehrfuss s’était notamment distingué avec la construction de bâtiments industriels (imprimerie Mame à Tours, usine Renault à Flins), de logements (grand ensemble du Haut-du-Lièvre à Nancy, 1959-1963) ou d’ambassades (ambassade du Danemark à Paris, ambassade de France à Varsovie). Il était également l’un des concepteurs du CNIT à La Défense. Pour le projet de siège social à Saint-Denis que la Société Siemens lui demande de réaliser en 1970, l’architecte imagine une mini-tour de sept étages, constituée d’un noyau central en béton et d’une peau métallique. En habitué des défis constructifs, il met en œuvre un procédé de suspension des planchers de bureaux particulièrement novateur. La peau du bâtiment qui développait une SHON égale à 5130 m² lui confère une silhouette caractéristique de la modernité architecturale des Trente Glorieuses. Mais, conçu à une époque où la préservation des ressources naturelles n’était pas la priorité, l’immeuble ne répondait plus aux normes exigées aujourd’hui par les utilisateurs.

A propos de Christine Desmoulins

Journaliste et critique d’architecture, Christine Desmoulins est l’auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels « 25 maisons individuelles » et « 25 musées » aux Editions du Moniteur, « Villas modernes en banlieue ouest » et une monographie de Bernard Zehrfuss aux éditions du Patrimoine et In Folio . « L’ancien siège social de Siemens de Bernard Zehrfuss à Saint-Denis, une architecture emblématique revisitée », qu’elle vient d’écrire, a été publié avec le soutien du conseil général de Seine-Saint-Denis et du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de Seine-Saint-Denis (CAUE 93).

 

Contact médias - Carol Galivel - 01.41.05.02.02

plan du site mentions légales haut de la page