< >
Fichier joint

Au cœur de l’île de Nantes lancement aujourd'hui d'une nouvelle résidence de 67 appartements

5 avr. 13
Le promoteur régional REALITES commercialise des logements et des bureaux, séparés par un parking au 2ème étage accessible via une rampe extérieure, au cœur de l’île de Nantes.

REALITES commercialise une nouvelle résidence de 67 appartements
au cœur de l’île de Nantes


L’île de Nantes a le vent en poupe. Sur ce territoire en pleine mutation, de vastes opérations de rénovation côtoient de nouvelles constructions, à haute qualité environnementale et énergétique. Le promoteur régional REALITES, largement présent sur Nantes Métropole,  a souhaité proposer, à sa clientèle, des logements et des bureaux dans ce quartier en pleine expansion.   

La deuxième phase du vaste projet urbain de l’île de Nantes est maintenant pleinement opérationnelle. Prolongement du cœur historique de la ville, l’île de Nantes est aujourd’hui considérée comme l’une des plus importantes opérations de rénovation urbaine en Europe. Elle est aussi un territoire d’expérimentation et d’innovation reconnu, où la culture est affirmée comme accélérateur de projet urbain : les Anneaux de Daniel Buren et Patrick Bouchain, la galerie des Machines et le Grand Eléphant, le jardin des Fonderies, le  Conservatoire, l’Ecole d’architecture…

La Samoa (Société aménagement de la métropole ouest atlantique) résume ainsi cette mutation urbaine : « Aujourd’hui : 337 hectares, 5 kilomètres de long, 18 000 habitants, 10 000 logements, 16 000 emplois. Demain: environ 1 million de m² constructibles, 7 000 logements supplémentaires, 300 000 m² SHON d’activités économiques et 150 000 m² d’équipements. »

La seconde phase est pilotée par une nouvelle équipe d’architectes, Marcel Smets et l’agence uapS, prenant le relais d’Alexandre Chemetoff.

Nouveau et spectaculaire : REALITES offre la possibilité de visualiser la future résidence ORIGAMI sur son site. C’est ce que l’on appelle « la réalité augmentée : superposition d’informations virtuelles au monde réel et en temps réel. Il suffit de télécharger l’application gratuite (AppStore* ou Google Play) « 360 REALITES » sur son smartphone ou tablette tactile, et placer ensuite l’un ou l’autre au-dessus du plan de masse pour obtenir un aperçu en 3D.  

L’architecte Raphaëlle Hondelatte a cherché à donner du rythme et de la respiration à ce bâtiment haut de 40 mètres. Ainsi, la résidence se compose de plusieurs séquences. Les deux premiers niveaux,  horizontaux et vitrés, accueilleront des activités telles que des commerceset des bureaux, et des stationnements. Le troisième niveau, du R+3 au R+7, est caractérisé par l’alternance d’un bandeau continu de fenêtres et d’un jeu de balcons en quinconce. Quant à la quatrième séquence, du R+8 au R+13, elle s’élance verticalement et offre une vue imprenablesur la ville de Nantes et sur la Loire. Le mouvement, donné par ce parti pris architectural, est accentué parles volets pliants coulissants, les ouvertures des jardins d’hiver et un bardage métallique ondulé.

* disponible à partir de mi-avril sur AppStore et dès le 5 avril sur Google Play

Raphaëlle Hondelatte, de l’agenceHondelatte Laporte Architectes, précise :

« Le bâtiment s’inscrit dans le paysage urbain par l’empilement de quatre strates volumétriques et programmatiques en référence aux gabarits des bâtiments voisins. La teinte du bardage en aluminium varie selon les couleurs du ciel et scintille au soleil.

Posé au dessus des commerces et bureaux, un parking offre la respiration d’un vide intermédiaire qui donne de la légèreté à l’édifice. Une rampe extérieure enveloppe le bâtiment au nord, en référence à la belle architecture contemporaine que l’on trouve à Nantes comme la Tour de Bretagne, l’Institut d’Etudes Avancées avec la Maison des Sciences de l’Homme et l’École d’Architecture.»

Qualité environnementale et performance énergétique ont été privilégiées, afin que cette résidence s’intègre pleinement dans la démarche de développement durable appliquée à l’ensemble du projet urbain.

La conception de l’immeuble a permis de respecter avant l’heure les exigences de la nouvelle réglementation thermique, la RT 2012 applicable aux permis de construire déposés depuis le 1er janvier 2013. L’isolation et l’étanchéité à l’air sont renforcées, les apports solaires et de lumière naturelle optimisés, le chauffage et l’eau chaude sont collectifs ce qui permet de centraliser la production et l’entretien. La résidence est alimentée par le réseau urbain de l’île de Nantes, dont la chaleur provient de l’incinération des déchets ménagers ; chaque appartement est équipé d’un thermostat programmable, afin de responsabiliser l’occupant, et d’un compteur individuel afin que celui-ci ne paye que ce qu’il consomme.

Côté environnement, toutes ces précautions architecturales et technologiques permettent une maîtrise efficace des consommations d’énergie et, en conséquence, une nette réduction des émissions de gaz à effet de serre issues de l’usage de la résidence. En outre, les logements seront équipés d’appareils économes en eau, tout en préservant le confort et la facilité d’usage, afin de participer à la préservation de cette ressource naturelle

Les modes de déplacements doux étant valorisés et facilités sur l’île de Nantes, une piste cyclable longe l’immeuble qui comprendra deux locaux vélos équipés et sécurisés. Positionnée entre la rue des Boires ou la rue Anatole de Monzic, la résidence est également aisément accessible en voiture. De nombreux stationnements sont prévus à l’extérieur, en sous-sol et même au 2ème étage. Par ailleurs, la résidence présente non seulement pour avantage d’être à proximité d’écoles, commerces, transports en commun (tramway, Busway), théâtres, cinémas, etc., mais aussi de proposer elle-même une mixité fonctionnelle en mêlant habitations, commerces et bureaux. Ce type de mixité est reconnu comme favorable à l’animation de la résidence et du quartier, et source d’échanges.

Commercialisation : à partir du 5 avril 2013

Démarrage des travaux : 2nd trimestre 2014

Livraison : 4ème trimestre 2015

46 appartements en libre accession :

•         T2 à partir de 189 000 € avec parking

•         T3 à partir de 241 000 €

•         T4 à partir de 318 000 avec parking et  cellier

7 appartements en PLS bénéficiant d’une TVA à 7%

14 logements sociaux

Descriptifs : les salons de chaque logement sont prolongés par des espaces extérieurs généreux : larges balcons de 12 m² pour les T3 et T4 du 3ème au 7ème étage, et jardins d’hiver de 15 m² pour les T2 et T4 en duplex du 8 au 13e étage, utilisables été comme hiver grâce à des parois coulissantes translucides en polycarbonate. La résidence est aussi sécurisée au moyen de vidéophones, Pass Vigik et accès aux stationnements par commande électrique. 

 Contact médias - Carol Galivel - 01 41 05 02 02

 

plan du site mentions légales haut de la page