Communiqué de presse - Réalités - Résultats

Immobilier: Réalités enregistre une hausse de 45 % de ses réservations

6 mai 13
Sur un marché du logement neuf qui a connu un recul sans précédent en 2012, supérieur à -20%, Réalités a enregistré une progression de +45 % de ses réservations. Ainsi, 522 contrats ont-ils été signés en 2012 contre 358 en 2011. Réalités prévoit de réaliser en 2013 un chiffre d'affaires de 52 M€ supérieur à celui de 2012. Son objectif de ventes est de 600 unités contre 522 en 2012.

Sur un marché du logement neuf qui a connu un recul sans précédent en 2012, supérieur à -20%, Réalités a enregistré une progression de +45 % de ses réservations. Ainsi, 522 contrats ont-ils été signés en 2012 contre 358 en 2011.

 

« Plus vite que d'autres, nous nous sommes désengagés du marché des produits défiscalisés pour nous concentrer sur celui des primo et secundo accédants, déclare Yoann Joubert, le président du Groupe. Trop de logements ont été construits dans des zones sans demande réelle alors que les besoins se concentrent dans les grands pôles urbains où le déficit de constructions neuves est énorme. »

 

« De plus, depuis l'origine, nous avons cherché à différencier nos produits du tout venant, poursuit Yoann Joubert. Tout d'abord en prévoyant chaque fois que c'est possible des balcons et des terrasses et en ajoutant des mètres carrés supplémentaires à chaque type de logement. Nos T2 mesurent ainsi 43 m² et nos T3 63 m². Il est important aussi de souligner que nous offrons à nos acquéreurs la possibilité de personnaliser l'appartement qu'ils habiteront, en adaptant les plans d'origine et en réalisant certains aménagements spécifiques. Ce concept répond à une vraie demande. »

 

Ces services supplémentaires ne se traduisent pas par une augmentation de coût, grâce à une commercialisation réalisée pour moitié en interne par les équipes de Réalités. Les partenaires qui commercialisent l'autre moitié (agences et plateformes immobilières, réseaux bancaires...) le font aux mêmes conditions que celles du promoteur. Le groupe tient à une transparence totale de sa grille de prix.

 

« Nous sommes évidemment satisfaits de tirer notre épingle du jeu dans la conjoncture actuelle alors que les acquéreurs voient beaucoup d'obstacles se dresser devant eux, précise Yoann Joubert. L'obtention d'un prêt, par exemple, demande en moyenne un mois de plus qu'il y a deux ou trois ans. Non parce que les établissements bancaires sont moins réactifs ou leurs critères de sélection plus sévères mais, parce que de manière quasi systématique, les compagnies d'assurance emprunteur exigent une visite médicale. »

 

Réalités prévoit de réaliser en 2013 un chiffre d'affaires de 52 M€ supérieur à celui de 2012. Son objectif de ventes est  de 600 unités contre 522 en 2012.


Contact médias - Carol Galivel - 04.41.05.02.02

plan du site mentions légales haut de la page