Communiqué de presse - FNAIM - A l'heure de l'international

Immobilier : La FNAIM à l’heure de l’international

8 déc. 12
Les principaux acteurs internationaux de l’immobilier sont à Paris, les 10 et 11 décembre 2012, pour participer aux travaux du congrès de la FNAIM (Fédération Nationale de l’Immobilier). Pas moins de trente-huit pays ont envoyé une délégation. La plus imposante est sans doute celle des Etats-Unis.

Les principaux acteurs internationaux de l’immobilier sont à Paris, les 10 et 11 décembre 2012, pour participer aux travaux du congrès de la FNAIM (Fédération Nationale de l’Immobilier). Pas moins de trente-huit pays ont envoyé une délégation. La plus imposante est sans doute celle des Etats Unis, puisque, en sa qualité de président de la NAR USA, l’association nationale des agents immobiliers américains, Moe Veissi représente à lui seul, plus de 1,2 million de professionnels d’outre Atlantique !

 

Mais l’Asie n’est pas en reste : pour la première fois, la Chine, le Japon, Taïwan, le Vietnam, la Corée, Singapour, les Philippines et la Thaïlande à travers l’AREAA (Asian American Real Estate Association) participent au Congrès. Et pas seulement pour faire de la représentation, mais bien pour nouer des affaires ! Tout comme l’Inde et le Brésil, désormais fidèles de ce rendez-vous, ces interlocuteurs prometteurs sont intéressés par l’acquisition de biens en France, tant à Paris que sur la Côte d’Azur ou dans les différentes régions françaises.

 

Leur intérêt pour l’Hexagone donne tout son sens à l’élan international voulu par la FNAIM depuis maintenant plusieurs années. Cette volonté d’ouverture globale s’est traduite voici trois ans par la Convention internationale qui est organisée pendant le Congrès. Elle existe grâce à l’implication des trois responsables du programme international FNAIM, Gilles Ricour de Bourgies, Kirkor Ajderhanyan et Léo Attias. Lors de la première édition, un accord de partenariat bilatéral avait été signé entre la FNAIM et chacune des cinquante organisations professionnelles équivalentes dans le monde. L’objectif était de nouer des relations entre les agents immobiliers du monde entier, afin que chacun puisse, de sa place, élargir le champ d’action de son cabinet.

 

Dans le prolongement de cette idée, la FNAIM a contribué au développement d’un outil informatique, baptisé Proxio, qui met en relation 450 000 agents dans tous les pays. Ces professionnels indiquent leur zone de compétence, leurs spécialisations en matière de biens, leur profil, leur adresse, les langues qu’ils pratiquent, et même leurs hobbies, de manière à optimiser la création de courants d’affaires.

 

Cette même logique de mondialisation a aussi conduit le nouveau président de la FNAIM, Jean François Buet, à se rendre, en novembre dernier, à Orlando en Floride, au congrès de la NAR (National Association of Realtors).

 

Enfin, au sein de la Convention Internationale, le Global Real Estate Think Tank a été créé voici trois ans. L’invité du jour sera Vahagn Movsesyan, économiste. Il lui avait été demandé de donner son point de vue sur le rôle des agents immobiliers dans le développement des métropoles internationales. De fait, la FNAIM est convaincue que l’agent immobilier a un rôle clé à jouer dans le rayonnement de la Cité.

 


Contact médias - Carol Galivel - 01.41.05.02.02

plan du site mentions légales haut de la page