< >
Fichier joint

Keys REIM et Paris Society se positionnent sur deux actifs emblématiques du patrimoine français : l’Abbaye des Vaux de Cernay et la Citadelle Vauban de Belle-Ile en Mer

21 juil. 20

Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Keys REIM s’est positionnée pour le compte de l’un de ses fonds, sur deux ensembles immobiliers chargés d’histoire : l’Abbaye des Vaux de Cernay et la Citadelle Vauban de Belle-Ile-en-Mer.
Keys REIM, société de gestion du groupe Keys Asset Management s’est positionnée pour le compte de l’un de ses fonds, sur deux ensembles immobiliers chargés d’histoire : l’Abbaye des Vaux de Cernay et la Citadelle Vauban de Belle-Ile-en-Mer.

Deux opérations de rénovation distinctes seront menées en collaboration avec le groupe Paris Society, acteur incontournable de l’évènementiel haut de gamme et la restauration en France, qui sera l’exploitant des établissements et réalisera les travaux de rénovation pour transformer ces lieux en luxueux hôtels de campagne.

 
Keys REIM conforte son positionnement sur des actifs hôteliers emblématiques

Keys REIM réaffirme ses fortes convictions quant à cette classe d’actifs hôtelière alternative grâce à cette double opération. 

« Ces actifs apporteront une réponse à un besoin d’hôtellerie de campagne différenciante. L’Abbaye sera un lieu qualitatif et récréatif à proximité de Paris ; la Citadelle de Belle Ile-en-Mer une possibilité de reconnexion à la nature pour une clientèle urbaine », déclare Pierre Mattei, Président de Keys REIM.
 

Pour Paris Society, une volonté de diversification dans l’hôtellerie haut de gamme

Fondé en 2008 par Laurent de Gourcuff, le groupe Paris Society (ex Noctis) est un acteur incontournable de l’hospitalité en France avec 150M de CA en 2019, 1 200 collaborateurs et un portefeuille d’une quarantaine de lieux exceptionnels. Sans doute moins connu du grand public que les enseignes qu’il anime, Paris Society dénombre parmi ses établissements quelques-unes des plus belles adresses de la capitale comme Monsieur Bleu (Palais de Tokyo), Girafe (Cité de l’Architecture et du Patrimoine), CoCo (Palais Garnier), Apicius, Perruche… Le groupe s’apprête à dévoiler MUN, son dernier opus, sur le toit des Galeries Lafayette avenue des Champs-Elysées. Un projet d’envergure avec une vue exceptionnelle sur Paris. 
 
« En cherchant sans relâche à acquérir les plus beaux lieux pour y créer des adresses d’exceptions, nos intérêts ont convergé avec ceux de Keys REIM et nous sommes très enthousiastes à l’idée de cette nouvelle collaboration. Ces deux sites emblématiques répondent en effet à la volonté du groupe Paris Society de se diversifier dans l’hôtellerie de luxe. », souligne Laurent de Gourcuff, président de Paris Society.
 

La Citadelle Vauban : nouveau lieu de référence de l’hôtellerie de bord de mer

La Citadelle Vauban de Belle-Ile-en-Mer sera le premier projet de centre de remise en forme nouvelle génération. Des travaux vont être menés pour proposer une référence inédite de l’hôtellerie de bord de mer.
Un cadre exceptionnel, une histoire riche, mais un besoin de réaliser un programme important de rénovation pour redonner toutes ses lettres de noblesse au site. Pourtant, les ingrédients pour un séjour unique demeurent intacts. Située en face de Quiberon, l’île peut se gagner en avion privé, en hélicoptère ou en bateau, après une traversée de 30 minutes.

Une fois sur place, difficile de manquer la Citadelle, qui occupe une place dominante depuis le port du Palais. Elle héberge également le Musée sur l’histoire de Belle-Ile, qui attire plusieurs milliers de visiteurs par an, qui pourront aussi profiter des futures installations en matière de restauration et d’hébergement.

C’est pourquoi Keys REIM va procéder à la rénovation complète de l’ensemble des bâtiments pour le transformer en hôtel haut de gamme orienté sur l’expérience utilisateur avec une architecture et un design affirmé.
 

L’Abbaye des Vaux de Cernay : l’hôtellerie de campagne haut de gamme

De son côté, le groupe Paris Society mènera un chantier important dans l’Abbaye des Vaux de Cernay afin de hisser la partie hôtellerie déjà existante aux mêmes niveaux d’exigence et de qualité que les standards qui ont fait le succès de ses restaurants, en réinventant l’hôtellerie de campagne autour de Paris.

Entourée par la forêt de Rambouillet, l’Abbaye des Vaux de Cernay garantit un environnement préservé, propice à l’accueil d’une clientèle de citadins, de workers avoisinants et d’entreprises à la recherche d’un cadre d’exception pour leurs séminaires et événements. L’Abbaye cistercienne du XIIème siècle est érigée dans un parc de 65 hectares, propice à la détente et au ressourcement, à proximité de Paris.

Paris Society reprendra ainsi l’exploitation de l’hôtel dans sa forme actuelle avec comme souhait, la réalisation d’importants travaux pour monter en gamme et transposer à cet établissement, sa vision rafraichissante du secteur de l’événementiel et la restauration haut de gamme.
 
 
 
Un peu d’histoire…
 
Quand Belle-Ile était stratégique pour le royaume de France

Les premières origines de la Citadelle remontent à 1550. La construction était à l’époque un fort, destiné à prévenir les attaques par la mer des Anglais et des Hollandais.
Au 17ème siècle, l’intendant Fouquet décide de transformer le fort d’origine en véritable Citadelle.
Il confie le projet à l’architecte spécialiste des ouvrages militaires, Vauban. Entre la fin du 17ème et le début du 18ème siècle, l’homme va surveiller le chantier de l’une de ses plus spectaculaires réalisations, tant par son emplacement que par sa taille, puisque 3000 soldats pouvaient y vivre. L’édifice est si exceptionnel qu’il a été classé Monument Historique.
Après 1870, le site militaire va être progressivement abandonné. Il faut attendre un siècle pour qu’il reprenne vie, sous l’impulsion admirable d’un couple de parisiens, les Larquetoux, qui vont se consacrer seuls à sa restauration, en y consacrant pas moins de 38 millions d’euros. En 2008, ils cèdent l’œuvre de leur vie à M. Philippe Savry qui transforme le site en hôtel quatre étoiles.
C’est le seul ouvrage de Vauban totalement transformé en lieu d’hôtellerie. Avec 380 000 visiteurs par an sur l’île, la notoriété du site est bien installée.
 
 
Des moines cisterciens à Paris Society, une brève Histoire de l’Abbaye des Vaux de Cernay

1118 : Fondation de l’Abbaye des Vaux-de-Cernay par un groupe de moines venus de l’Abbaye de Savigny (Manche).
1147 : Rattachement à l’ordre des cisterciens. Le domaine convient à une vie en autarcie : l’eau est utilisée pour les boissons, pour la nourriture avec la pisciculture, pour l’assainissement et pour l’énergie avec le moulin.
1226 – 1247 : Abbatiat de Thibault de Marly et apogée du monastère.
14ème siècle : Ralentissement de la vie intellectuelle et matérielle.
15ème siècle : abandon des bâtiments après la guerre de 100 ans
1791 : Vente des biens mobiliers et immobiliers de l’abbaye.
1873 : Acquisition du parc et des bâtiments, utilisés depuis la révolution comme carrière, par la baronne Nathaniel de Rothschild. Reconstitution du domaine.
1945 : Rachat par M. Amiot, constructeur d’avions. Le domaine sert de bureaux de recherches pendant une trentaine d’années.
1988 : Rachat par M. Philippe Savry. Le domaine est réaménagé en hôtel-restaurant de qualité.
1989 : Après six mois de travaux, les Vaux de Cernay entrent dans le catalogue du groupe Les Hôtels Particuliers. L’Abbaye retrouve sa vocation d’accueil.
plan du site mentions légales haut de la page