Communiqué de presse - CAFPI - Météo des taux Juin 2013 - Cas pratique

Investir en Duflot à crédit, un choix gagnant avec des taux très bas

24 juin 13
Pour l'investisseur, la problématique d'acheter au comptant ou à crédit peut se poser.

Prenons l’exemple d’un couple avec deux enfants disposant d’un revenu de 7 000 €/mois

et donc soumis à une tranche maximale d’imposition de 30 %. Héritant de 220 000 €,

ils décident d’investir dans l’immobilier et acquièrent un logement neuf de 40 m²

à 220 000 € (+7 664 € de frais de notaires et de garantie) sous le régime Duflot en région parisienne (zone A bis).

Le loyer s’établit à 9 360 € par an. Doivent-ils investir 100 % de leur héritage dans le bien immobilier ou le financer à crédit ?

Dans cette seconde hypothèse, ils envisagent un prêt amortissable sur 15 ans à 3 %, et le placement des 220 000 € hérités sur un produit de placement.

De prime abord, l’acquisition au comptant paraît moins coûteuse. Mais si l’on y regarde de plus près,

le placement du capital souscrit parallèlement au crédit permet largement de rendre le crédit moins cher puisque,

dans ce cas, financer un acquisition par un prêt ne coûte plus que 57 008 € au lieu de 121 367 €.

 

La preuve par l’exemple ci-joint.

plan du site mentions légales haut de la page