Réaction de la FNAIM à la création par Bercy d'un outil d'évaluation de patrimoine immobilier pour les particuliers

16 août 13
Bercy mettra en place dans le courant du mois une application permettant d'évaluer son bien à partir de la base de données utilisée par les agents du fisc. "Au-delà d’une action de Bercy pour faire rentrer des impôts concernant les déclarations ISF, il y a un risque réel de mauvaise estimation. Toutes ces estimations en ligne sont des leurres et laissent penser aux contribuables qu’une expertise est un document où l'on remplit des blancs" déclare Jean-François Buet.

Bercy mettra en place dans le courant du mois une application permettant d'évaluer son bien
à partir de la base de données utilisée par les agents du fisc.
Ce nouvel outil a pour objectif d'éviter la sous-valorisation des patrimoines immobiliers
lors des déclarations à l’ISF ou lors d’une succession, par exemple.
Bercy y voit également une façon d'éviter les risques d’une mauvaise surprise lors d'un contrôle fiscal. 

Pour Jean François Buet, Président de la FNAIM : "Au-delà d’une action de Bercy pour faire rentrer des impôts concernant les déclarations ISF,

il y a un risque réel de mauvaise estimation. Comment intégrer dans les méthodes de calcul les plus fines, les paramètres liés aux travaux,

aux servitudes, aux incidences en plus ou en moins spécifiques à des situations ou des critères exceptionnels ?
Toutes ces estimations en ligne sont des leurres et laissent penser aux contribuables qu’une expertise est un document où l'on remplit des blancs.
Belle source d’erreur automatique à terme !
"

 

 

 

 

 

Contact médias - Carol Galivel - 01 41 05 02 02

plan du site mentions légales haut de la page