Communiqué de presse - APIC - Hervé Hatt, Vice-Président de l’APIC, nommé au CCSF

Hervé Hatt, Vice-Président de l’APIC, nommé au Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF)

20 nov. 13
Lieu incontournable de la concertation entre les différentes parties prenantes du secteur financier, le CCSF contribue, de façon décisive, à l’amélioration des relations entre les établissements du secteur financier et leurs clientèles ainsi qu’à la protection des épargnants, assurés et clients des banques. Avec son expertise du crédit et de l’assurance, l’APIC a donc naturellement sa place au sein de ce Comité.

APIC. L’Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits est devenue, en trois ans, la principale association représentative des intermédiaires en opérations bancaires et services de paiement (IOBSP) exerçant en France et développant leurs activités tant en France qu’à l’international. Depuis sa fusion avec AFIB IMMO, le 30 mai 2013, l’Association représente 15 % des parts de marché de la distribution de crédits.

 

CCSF. Le Comité consultatif du secteur financier, créé par la loi du 1 er août 2003 dite loi de sécurité financière (LSF), comprend 30 membres titulaires (et autant de suppléants). Il est chargé d’étudier les questions liées aux relations entre les établissements financiers et leurs clientèles, et de proposer toutes mesures appropriées dans ce domaine sous forme d'avis ou de recommandations d’ordre général.

 

Concertation préalable à l’élaboration des lois

 

Lieu incontournable de la concertation entre les différentes parties prenantes du secteur financier, le CCSF contribue, de façon décisive, à l’amélioration des  relations entre les établissements du secteur financier et leurs clientèles ainsi qu’à la protection des épargnants, assurés et clients des banques. Avec son expertise du crédit et de l’assurance, l’APIC a donc naturellement sa place au sein de ce Comité.

 

« Je suis très heureux de participer à ce comité afin de pouvoir y apporter le point de vue de l’APIC qui rassemble les principaux intermédiaires en opérations de banque. Et comme le rôle des IOBSP est croissant dans le financement des particuliers, il était important que nous puissions être représentés au côté de nos partenaires bancaires avec la volonté commune de faire progresser notre secteur », précise Hervé Hatt, Vice-Président de l’APIC.

 

 

« Nous nous réjouissons de pouvoir nous exprimer auprès de cette haute instance sur certains sujets qui nous tiennent à cœur, dit Maurice Assouline, Président de l’APIC. Je pense en particulier à la liberté de choix de l’assurance-crédit par l’emprunteur : la loi Lagarde de 2010 a apporté, sur ce point, un progrès notable mais insuffisant. A nous de proposer des solutions qui améliorent encore la situation des emprunteurs ».

 

Représentativité renforcée de l’APIC

 

Avec la nomination d’Hervé Hatt au CCSF, la représentativité de l’APIC auprès de la communauté financière se trouve une nouvelle fois confortée. Rappelons, en effet, qu’elle a déjà été reconnue par sa participation à deux autres instances importantes :

 

-  la Commission d’immatriculation au Registre des intermédiaires en assurance, banque et finance (ORIAS), où Sophie Ho Thong, secrétaire générale de l’APIC, siège comme titulaire et AriBitton comme suppléant. Gregory Hennon est, quant à lui, membre du Conseil d’administration de la commission ;

 

- l’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP), avec l’attribution d’un siège consultatif sur les pratiques commerciales à Sophie Ho Thong.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact médias - Carol Galivel - 01 41 05 02 02

plan du site mentions légales haut de la page