Profil février 2014 - CAFPI

Le profil des emprunteurs

18 fév. 14
Le sursaut des investissements locatifs depuis trois mois mérite d’être souligné. On est encore loin des records de 20% et plus de crédits aux investisseurs aux beaux jours du dispositif Scellier. Mais, avec 13% de parts de marché, il faut bien reconnaitre que le placement pierre garde ses inconditionnels. Les primo-accédants, quant à eux, confirment leur retour avec toujours le même attrait pour le neuf, aides d’Etat obligent (PTZ, TVA à 5,5% en zone de rénovation urbaine).

Le sursaut des investissements locatifs depuis trois mois mérite d’être souligné. On est encore loin des records de 20% et plus de crédits aux investisseurs aux beaux jours du dispositif Scellier. Mais, avec 13% de parts de marché, il faut bien reconnaitre que le placement pierre garde ses inconditionnels.

 

Explications. Après un démarrage difficile, le dispositif Duflot, accordant une réduction d’impôt aux acquéreurs d’un logement neuf destinéà la location, trouve progressivement sa place. Par ailleurs, la loi ALUR réformant les rapports locatifs ne semble pas avoir découragé tous les propriétaires.

 

Les primo-accédants, quant à eux, confirment leur retour avec toujours le même attrait pour le neuf, aides d’Etat obligent (PTZ, TVA à 5,5% en zone de rénovation urbaine). Ils sont ainsi plus de 23% à acheter dans le neuf contre près de 77% dans l’ancien. Ils empruntent en moyenne 169 200 euros sur 233 mois. Les autres accédants achètent à 93 % dans l’ancien et à 7% dans le neuf. Ils empruntent 192 286 euros sur 199 mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact médias - Carol Galivel - 01 41 05 02 02

plan du site mentions légales haut de la page