Communiqué de presse - SEGER - SEGER construit une nouvelle résidence d’exception sur le dernier terrain disponible de l’Ile de la Jatte

SEGER construit une nouvelle résidence d’exception sur le dernier terrain disponible de l’Ile de la Jatte

13 mar. 14
La résidence « Neuilly La Grande Jatte » prendra place sur le dernier terrain libre de l’île, et l’un des derniers de la commune. La rareté du foncier à Neuilly est telle que la production de logements neufs et limitée à quelques rares lots chaque année.

Exceptionnel ! Lemot est pleinement justifié pour le nouveau programme immobilier du promoteur spécialiste du grand standing SEGER, qu’il commercialise en co-exclusivité avec BARNES, première société internationale d’immobilier résidentiel haut de gamme totalement intégrée.

Son emplacement, d’abord : il se situe sur l’Ile de la Jatte à Neuilly.

 

Un emplacement rarissime en rive de Seine

 

La résidence « Neuilly La Grande Jatte » prendra place sur le dernier terrain libre de l’île, et l’un des derniers de la commune. La rareté du foncier à Neuilly est telle que la production de logements neufs et limitée à quelques rares lots chaque année. Acheter un appartement neuf à Neuilly est donc aujourd’hui… exceptionnel.

 

En plus d’être située dans le quartier préservé et prisé qu’est l’Ile de la jatte, la résidence bénéficie d’une implantation remarquable à double titre :

 

 

- sur trois côtés, elle donne sur des espaces dégagés : la Seine, un square, un large boulevardarboréet paisible.

- côté Seine, la rive est en forte déclivité, la résidence dominera la Seine. Ce qui donne de la hauteur à la résidence et, à ses occupants, une sensation de vivre en étage plus élevé qu’il n’est en réalité.

 

L’île possède son port, son association de riverains (ADRIJ), plusieurs squares, un chemin de halage sur tout son pourtour, un complexe sportif, etc. Environ 4 000 personnes yrésident principalement dans des immeubles de standing et dans quelques maisons ou hôtels particuliers.

 

Sur les vestiges d’un ancien temple du Blues

 

« Neuilly La Grande Jatte » vient s’insérer sur les vestiges d’établissements successifs tous hors du commun.

 

Quai du Blues.Fermé en 2006, ce haut lieu de la musique Blues et R’n’B a, pendant ses 12 années d’existence, organisé des soirées mémorables où se sont produits quantité d’artistes réputés  comme Koko Taylo, Screaming Jay Hawkins, Ike Turner, les Blind Boys of Alabama, Liz McComb et des centaines d'autres.

 

VVM.Entre 1979 et 1995, l’endroit connut une autre aventureà succès : le Dépôt-Vente VVM (Vendez Vous -Mêmes), une brocante rapidement complétée par un restaurant où l'on pouvait tout acheter, même les tables et les chaises sur lesquelles on mangeait ! On y donnait des spectacles aussi improvisés que délirants où se pressait le tout-Paris : soirées Rockabilly du vendredi, Big Band de Jazz du Jeudi, Bal Nègre du Dimanche soir… Et, surtout, les auditions publiques du samedi soir où débuteront les Rita Mitsouko, Jesse Garon ou  Manu Chao &Santi.

 

 

SAO.De 1967 à 1978, se tenait là un garage automobile, « Service Auto Organisation »,ouvert dans une ancienne remise à bateaux. Pas n’importe quel garage : c’était l’un des plus importants spécialistes de pièces détachées, de restauration et de négoce de voitures anglaises, principalement Jaguar.

 

Plus de deux siècles d’histoire de l’Ile

 

Auparavant, l’Ile de la Jatte avait été, tour à tour :

 

-       Ile des plaisirs princiers, au bout du domaine de la famille d’Orléans avec sa salle des fêtes devenue le « Café de la Jatte » et sa « folie », le Temple de l’Amour construit par Claude Nicolas Ledoux.

-       Ile des plaisirs souverains quand, en 1818, elle devient la propriété du roi Louis-Philippe, pour agrémenter le Château de Neuilly d’un magnifique parc.

-       Ile des plaisirs populaires et des Impressionnistes, à la fin du XIXème, immortalisée par l’œuvre maitresse de Seurat « Un après-midi sur l’Ile de la Grande Jatte » et par d’autres comme Sisley, Emile Bernard, Van Gogh, Monet, etc.

-       Ile des ateliers (comme l’île Seguin), entre deux guerres, avec Letourneur et Marchand, le grand rival du carrossier automobile Henri Chapron.

-       Ile des nouvelles technologies,au début du XXe siècle, avec Couzinet, pionnier de l’aviation, et les sociétés satellites.

-       Ile des publicitaires, à partir de la fin des années 1970, où toutes les grandes figures de la publicité y ont passé leurs jeunes années : Jean-Marie Dru et Marie-Catherine Dupuy (BDDP), Montmarin (Jean & Montmarin), Henri de Bodinat (Saatchi & Saatchi), Thierry Saussez, Jacques Séguéla, FrankTapiro...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact médias - Carol Galivel - 01 41 05 02 02

plan du site mentions légales haut de la page