< >
Communiqué de presse - Tagerim - Tagerim lance le concept EASYDOM, et construit moins cher sans concession sur la qualité

Tagerim lance le concept EASYDOM, et construit moins cher sans concession sur la qualité

18 juin 14
Pour tenir des objectifs de maîtrise des coûts, et rendre ainsi la propriété accessible au plus grand nombre, EASYDOM by TAGERIM ne transige ni sur les normes ni sur les règles de l’art...

Pour tenir des objectifs de maîtrise des coûts, et rendre ainsi la propriété accessible au plus grand nombre, EASYDOM by TAGERIM ne transige ni sur les normes ni sur les règles de l’art : tous ces fondamentaux sont respectés. L’économie est faite sur le superflu, des détails qui gonflent les prix de revient sans utilité décisive. Le concept EASYDOM fait appel au bon sens, tout simplement !

 

Une construction en tous points conforme aux normes en vigueur

 

Dans notre système français du droit des sols, il y a deux grandes familles de contraintes pour ceux qui sollicitent un permis de construire : le règlementaire et  le « souhaitable ».

 

> Le  règlementaire n’est jamais abordé dans le cadre de l’instruction des permis de construire car le constructeur y est tenu obligatoirement et doit s’y engager par écrit : loi PMR (personnes à mobilité réduite), RT 2012 ainsi que tous les autres règlements de construction (règles de l’Art) et, bien sûr,  le plan local d’urbanisme (PLU).

 

> Le « souhaitable » est ce qui va au-delà du règlementaire, sans être exigé par un texte ou un règlement connu : une forme géométrique effilée pour les bâtiments, des appartements traversants obligeant à doubler le nombre de cages d’escalier par bâtiment, le pourcentage de matériaux autre que l’enduit en façade (brique, bois, bardage, etc.), la végétalisation des toitures-terrasses, les emplacements de stationnement en sous-sol au-delà des exigences du PLU, l’isolation des parois par l’extérieur, etc.

 

De telles exigences, non obligatoires sur le plan règlementaire, peuvent être souhaitées par les collectivités ou leurs conseils, à des fins d’esthétique urbaine ou… par volonté politique. Elles induisent des coûts qui s’ajoutent  à ceux de la construction, déjà élevés du fait des multiples normes imposées par la réglementation.

 

Des coûts maîtrisés par la rationalisation et l’optimisation

 

EASYDOM conçoit ses immeubles résidentiels sur les principes fondamentaux de l’habitat urbain et dans le respect de tous les critères habituels d’habitabilité de TAGERIM. Mais avec des « plus » : plus écologique et plus économique à l’usage, tout en conservant des matériaux « nobles ».

 

Par la rationalisation de la conception, l’optimisation des surfaces et la maîtrise des coûts, EASYDOM permet de proposer des appartements, du 2 au 4 pièces, adaptés aux capacités d’endettement des primo-accédants.

Ainsi, le bâtiment-type « R+2 sans sous-sol » bénéficie d’un rendement de plan maximal pour un prix de vente très bas. Ce concept est décliné en R+3 avec sous-sol et ascenseur ou encore en « bâtiment 4 façades » de 22 mètres chacune. Tous ces immeublesobéissent à la même démarche d’optimisation des surfaces et des coûts dans le parfait respect des normes de construction.

 

Le rôle clé des élus locaux

 

Objectif atteint : la résidence « Le Colisée »*, à Toulouse, réalisée en application du concept EASYDOM, a reçu les félicitations de la collectivité. 

 

Il faut bien comprendre que plus les collectivités demande d’éléments « souhaitables », plus le coût de construction augmente, entrainant la hausse du prix de vente des logements. En clair, c’est sur la volonté de l’élu d’accompagner le projet en évitant de rajouter des éléments « souhaitables » que le pari de l’accession à la propriété pour le plus grand nombre sera remporté.

 

 

*343 logements avec commerces, dans Toulouse, au 174 route de Launaguet, au prix moyen de 2 600€/m² parking compris, là où le prix pratiqué aujourd’hui est au-dessus de 3 100 €/m² en moyenne à qualité égale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

plan du site mentions légales haut de la page