Dossier de présentation - REI

REI pionnier de l’habitat collectif à ossature bois

8 juil. 14
Le bois arrive en ville ! Mieux, il investit les immeubles collectifs. L’initiative de cette révolution écologique revient largement à Paul Jarquin, président fondateur de la société de promotion immobilière REI. Il a créé son entreprise en 2009, en la plaçant d’emblée sous le signe du développement durable.

 

Ce matériau naturel est promis à un grand avenir dans les villes… 

Le bois arrive en ville ! Mieux, il investit les immeubles collectifs. L’initiative de cette révolution écologique revient largement à Paul Jarquin, président fondateur de la société de promotion immobilière REI. Il a créé son entreprise en 2009, en la plaçant d’emblée sous le signe du développement durable.

Pour lui, c’était une évidence et un devoir. En effet, le quart des émissions de gaz à effet de serre provient actuellement de la construction. En outre, le béton consomme énormément d’eau. En revanche, le bois est un véritable silo à carbone, il absorbe le CO2 et rejette de l’oxygène. Il pousse naturellement, grâce au soleil et il consomme peu d’énergie. Ensuite, en tant que matériau, il se révèle un exceptionnel isolant phonique et thermique.

Economiste de formation, Paul Jarquin est un professionnel de l’immobilier. Au début des années 2000, il vendait de luxueuses villas en Floride, dans la baie de Miami. A son retour en France, la prise en compte environnementale s’est imposée à lui. Il était évident à ses yeux que cette composante entrerait dans sa nouvelle activité professionnelle, quelle qu’elle soit.

En même temps, il n’avait rien perdu de l’esprit d’entrepreneur que les Américains savent si bien inculquer. La synthèse entre ses deux aspirations s’est traduite par la création d’une société emblématique de l’économie verte. 

Il a décidé d’être le pionnier de la construction de logements collectifs à ossature bois. Et comme il est né à Montreuil près de Paris, c’est là qu’il a installé son siège et fait sortir de terre ses premières réalisations. D’autres projets suivent dans la première couronne de la capitale, aux Lilas, au Pré Saint-Gervais, à Bagnolet.

Le choix de ces localités n’est pas un hasard. Le coût de l’accession à la propriété y est cruellement ressenti par des ménages au pouvoir d’achat limité. L’un des grands avantages du bois est d’abaisser le devis des chantiers. Le matériau permet en effet de développer une technique de construction ultra performante.  Les panneaux des murs et de la façade sont d’abord construits en atelier. Il suffit ensuite de les assembler sur place. Le délai d’achèvement se révèle bien plus court qu’un chantier classique à base de béton.  Cette rapidité diminue le nombre d’heures de main d’œuvre, et au final, la facture est allégée.

Les trois opérations en cours à Montreuil totalisent 80 logements à structure en bois. Certains programmes, comme le Blacksun ou La Fonderie, sont en outre équipés de panneaux solaires thermiques qui permettent d’alléger les consommations d’eau et les charges liées à la production d’eau chaude sanitaire.

Les bois utilisés pour les constructions sont certifiés PEFC*. Cela signifie qu’ils proviennent de forêts gérées selon des normes environnementales et sociales strictes. Cela veut dire aussi que les déchets sont recyclés en ressources énergétiques ou en matière première pour la fabrication de pâte à papier.

 

 

* Programme de reconnaissance des certifications forestières- (Programme for the Endorsement of Forest Certification)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

plan du site mentions légales haut de la page