< >
Communiqué de presse montagne

Le cap psychologique des 20 millions d’euros

11 juil. 14
A Courchevel et Megève, les prix moyens des chalets s’établissent à 12 000 euros du mètre carré dans la première station, et entre 12 et 20 000 euros dans la seconde.

Courchevel vit une situation particulière en raison de contraintes administratives. Le plan local d’urbanisme ayant été annulé, les nouveaux permis de construire sont gelés pendant au moins deux ans. Le plan d’occupation des sols est revenu à ce qu’il était en 1996. Le nombre de transactions s’en ressent : il a fondu de moitié par rapport à 2010.

 

Ainsi les clients qui, jusqu’à présent cherchaient prioritairement des terrains à bâtir, se repositionnent sur l’existant, dont les prix au m² sont en hausse par rapport aux années précédentes : 12 337 €/m² contre 10 240 €/m² en 2013.

 

A Megève, le marché reste animé sur le segment des transactions comprises entre trois et dix millions d’euros. Les acquisitions se portent en priorité sur des biens anciens qui jouissent d’un bel emplacement. Mais la concurrence du neuf est vive. Une typologie nouvelle d’acquéreurs apprécie les formules tout inclus en « prêt à construire » ou en  « prêt à vivre ».

 

Au-delà de 10 millions d’euros, les acquéreurs se raréfient mais subsistent. Les chalets aux dimensions importantes (au-delà de 1 000 m²) peinent donc à trouver preneur. En revanche, à partir de 20 millions d’euros, le marché se heurte à un cap psychologique notable.

Depuis le début de l’année, l’agence a finalisé plusieurs transactions de haut niveau. Leur volume est en net progrès par rapport à l’année dernière.

Pour les clients disposant d’un budget de 1 à 3 millions d’euros, la tendance actuelle est plutôt de recourir à la location, en attendant une éventuelle stabilisation économique et fiscale.

 

Toujours est-il que, pour l’instant, à Courchevel les professionnels voient surtout affluer des acquéreurs internationaux. A Megève, ils représentent la moitié de la clientèle. Ces nouveaux propriétaires internationaux sont principalement originaires des pays de l’Est, et dans une moindre mesure, du Royaume-Uni. Ils mettent souvent leurs acquisitions en location. En saison, les tarifs oscillent entre 20 000 et 50 000 euros la semaine.

 

Contact média - Carol Galivel - 01 41 05 02 02

plan du site mentions légales haut de la page