< >
Communiqué de presse - Tagerim - Résidence « Le Colisée » : première réalisation sous le concept Easydom by Tagerim - A Toulouse, du neuf à – 16% par rapport au marché. A qualité égale !

Résidence « Le Colisée » : première réalisation sous le concept Easydom by Tagerim A Toulouse, du neuf à – 16% par rapport au marché. A qualité égale !

22 sep. 14
Le concept Easydom fait appel au bon sens, tout simplement. En chassant les dépenses inutiles, il rend ainsi la propriété accessible au plus grand nombre.

 

Nous sommes pourtant bien à Toulouse. Précisément au 274, route de Launaguet, dans la résidence Le Colisée, comprenant 343 logements. Le prix moyen y est de 2 600 €/m² parking compris, alors que, dans la Ville Rose, le neuf se vend aujourd’hui au-dessus de

3 100 €/m² en moyenne…

 

Les prix de vente, plus qu’attractifs, rendent ce programme accessible au plus grand nombre, en particulier aux jeunes ménages en primo-accession. Trois exemples parmi d’autres :

  • Lot 25 : 129 000 € pour un 2 pièces de 44,40 m², avec un balcon de 9,60 m² et un parking en sous-sol.
  • Lot 40 : 177 000 € pour un 3 pièces de 68,29 m² au dernier étage, avec un balcon de 11,29 m² et un parking en sous-sol.
  • Lot 13 : 185 000 € pour un 4 pièces de 78,03 m², avec une terrasse de 31,30 m² et 2 parkings en sous-sol.

 

A qualité égale ! La résidence Le Colisée est labellisée RT 2012, synonyme de confort et d’économies d’énergie, grâce à : l’augmentation significative des dimensions des baies vitrées, favorisant les apports énergétiques extérieurs, et la luminosité du logement ; l’amélioration réelle de la qualité du bâti en matière d’isolation thermique ; une gestion optimale des consommations et un suivi précis des dépenses énergétiques par type d’usage.

 

Côté habitat, chaque appartement profite d’un agencement judicieux et offre de beaux volumes. Baignés de lumière, les séjours s’ouvrent sur des balcons aux étages ou des jardins en rez-de-chaussée. Les finitions soignées et les prestations de qualité (salle de bains aménagée, placards équipés, chaudière individuelle gaz, parquet...) assurent une qualité de vie répondant aux plus grandes exigences.

 

 

Le concept Easydom by Tagerim

 

Comment Tagerim parvient-il à ce résultat ? Par la rationalisation de la conception, l’optimisation des surfaces et la maîtrise des coûts. Mais sans transiger sur les normes ni sur les règles de l’art : tous ces fondamentaux sont respectés. Si Easydom by Tagerim économise sur quelque chose, c’est…  sur le superflu, des détails qui gonflent les prix de revient sans utilité décisive. Les coûts de construction sont, en effet, alimentés par deux sources :

 

  • La première source est d’ordre réglementaire. On n’y touche donc pas. Les obligations qui figurent dans le permis de construire doivent toutes être appliquées à la lettre.

 

  • La seconde source est, en revanche, beaucoup plus subjective. Elle relève de ce que l’on peut appeler le « souhaitable ». Il s’agit de tous les desiderata exprimés par tel édile, telles administration ou association locale. Cela va de la forme particulière donnée aux bâtiments, à la demande d’une végétation sur la terrasse, en passant par des cages d’escaliers supplémentaires. Aucun de ces aménagements ne présente un caractère obligatoire.

 

Quatre principes de bon sens.

Le concept Easydom fait donc appel au bon sens, tout simplement. En chassant les dépenses inutiles, il rend ainsi la propriété accessible au plus grand nombre. Les prix ont été calculés pour les rendre compatibles avec les capacités d’endettement des primo-accédants. Pour autant, les façades sont ornées de matériaux comme le bois ou la brique et les aménagements sont écologiquement innovants. Autant d’attentions qui ont valu au promoteur l’approbation des élus locaux.

 

« En résumé, dit Hervé Puybouffat, Président de Tagerim Promotion, Easydom est bâti autour de ces quatre principes : conformité à la réglementation, respect de l’environnement, accessibilité financière au plus grand nombre et adhésion des élus locaux au projet. Des idées simples… Encore fallait-il les réunir ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

plan du site mentions légales haut de la page